Blog LiveMentor

Comment j’ai pris des claques en entreprise pour mieux trouver du sens

Ce témoignage fait partie des contributions d’élèves dans le cadre de la sortie début 2020 du premier livre d’Alexandre Dana, fondateur de LiveMentor. Pour rejoindre la liste d’attente et en savoir plus, cliquez sur ce lien. 

 

Je m’appelle Samuel Athlan, j’ai 30 ans, 2 enfants et je suis coach en Product management, j’aide les startups à se structurer et les employés à devenir Product Manager. Ça me remplit de joie. 

Il faut dire qu’après le bac, en 2007, je ne savais pas quoi faire, je n’avais pas de passion, pas de plan et la perspective de faire un seul métier toute ma vie m’effrayait. Je m’engage alors en école de commerce pour patienter avant de faire un choix, ça m’allait très bien.

En parallèle, pour me faire un peu d’argent, je donne des cours via Acadomia et je découvre Hellomentor en 2014, l’ancêtre de Livementor avec pour mission, déjà, de mentorer des élèves par Skype. Il y avait déjà ce côté visionnaire concernant la relation prof-étudiant. L’équipe avait compris qu’elle dysfonctionnait, qu’il fallait la réinventer pour la rendre plus humble, plus impactante et possible à distance. De mentor auprès d’élèves bacheliers sur Hellomentor, je me suis progressivement transformé en élève sur Livementor en suivant des masterclass, en achetant des formations et je suis aujourd’hui un coaching de 3 mois en marketing digital avec Marc 👌. 

Fin d’école, je connais un épisode personnel douloureux : la perte de mon père d’un cancer foudroyant. Dont acte. Pourquoi cette information est importante ? Parce qu’elle va ancrer chez moi l’importance de vivre ma vie pleinement, de faire des choix forts et de choisir avec soin les manières d’employer mon temps, devenu tout à coup si précieux.

Alors, je lance une boîte, je me plante. En 2015, je rentre dans le droit chemin en intégrant une entreprise où je deviens responsable de la performance (késako ? je n’ai toujours pas compris). Je découvre un environnement hostile et je fais mine de l’ignorer. Les relations sociales étaient violentes (pas de confiance et micro-management) et le contenu de la mission n’avait aucun sens ni de près, ni de loin.

Spontanément, je documente mes émotions sur mon iPhone pour comprendre s’il y avait des caractéristiques précises à ne pas reproduire dans le futur, je notais tout ce que je ressentais.

En 2016, je deviens papa et je m’interroge sur le sens de mon action sur Terre et je me dis qu’il doit exister des moyens de ne pas subir sa vie pendant des dizaines d’années alors je cherche…

Je découvre alors le blog de James Clear et un TED talk de Tim Urban. Clear évoque la manière de bâtir sa vie avec des actions à mettre en place pour atteindre ses objectifs et Urban pointe le danger de la procrastination en représentant le temps d’une vie sous forme de semaines. Une grande claque. Je me suis rendu compte que la routine à mettre en place est plus importante que l’objectif lui-même, qu’il faut arrêter de se trouver des excuses et que la vie avance à toute allure.

Bingo, j’adhère. En 2016, mes objectifs étaient les suivants :

  • Je veux écrire 5 blog posts : j’ai écrit 5 blog posts dont un qui est devenu un article Maddyness lu près de 500 000 fois.
  • Je veux lire 10 livres : j’ai lu 11 livres.
  • Je veux dormir 7h/nuit (j’étais à 5h30) : je réussis à casser ma dépendance au téléphone avant de me coucher, ce qui a amélioré mon sommeil.

Tout est possible désormais et je dois aller vite. Je deviens Product Manager (bien que le système veuille créer des spécialistes, je ressens que je suis un généraliste, désormais fier de l’être) puis je rejoins une autre startup pendant 18 mois et en août 2018, on me propose un poste de Directeur Produit dans une autre boîte. Je découvre que tout est aligné mais j’avais la sensation que j’offrais mon temps à quelqu’un d’autre sans en profiter pleinement à 100%.

Nous voilà arrivés en mai 2019, je décide de me regarder dans un miroir. Je vois en fond mes deux filles, je réfléchis à mon crédit immobilier qui vient à peine de débuter et je décide d’y aller pour de vrai cette fois-ci, parce que j’ai trouvé mon alignement. J’ai confiance en mes capacités,  je suis désormais capable de faire face aux challenges qui se présentent et la vie est diablement courte. Je quitte mon job et me lance en tant que coach en Product Management.

Samuel Athlan

Site Internet de Samuel Athlan : https://samproduct.coach

 

Pour lire d’autres témoignages inspirants et découvrir les 12 étapes pour libérer l’entrepreneur qui est en vous, cliquez sur ce lien et rejoignez la liste d’attente. 

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Samuel Athlan

Samuel Athlan

Votre sélection de contenu sur mesure

Accédez à une sélection personnalisée de nos meilleurs contenus en fonction de votre profil et de vos besoins !

Découvrir ma sélection
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :