Blog LiveMentor

Un article par jour (23/90) : Court-terme et long-terme

Il y a quelques semaines, j’ai commencé un Copywriting Challenge. J’ai décidé d’écrire un article par jour, et certains élèves LiveMentor m’ont rejoint dans ce noble défi ! 

LiveMentor appartient à une catégorie particulière d’entreprise : les startups. Il y a des dizaines de définitions, mais j’aime bien celle de Steve Blank, un entrepreneur américain qui a initié la philosophie lean startup : « a startup is an organization formed to search for a repeatable and scalable business model »

Autrement dit, une startup, c’est d’abord fait pour explorer et trouver un modèle économique répétable et qui tient le coup face à l’augmentation du volume d’activité.

Conduire une startup, c’est donc accepter de rêver à 5 ans, tout en planifiant à 5 mois, et en opérant à 5 jours. Et il peut être très difficile de maîtriser cette capacité à alterner les horizons temporels !

– Durant les premières années de LiveMentor, je ne faisais que rêver à 5 ans, voire 50 ans. Cela m’a permis de définir une vision très forte de la pédagogie, de comprendre les subtilités de l’enseignement en ligne et de la création de communauté.. mais cela ne permettait pas de se concentrer pour avancer chaque semaine !

– Je suis ensuite tombé dans l’excès inverse, à ne regarder mon calendrier que sur les 5 prochains jours, focalisé sur l’idée d’abattre un maximum de travail. Cela permet d’obtenir vite des résultats… mais à quoi bon entreprendre si on oublie de rêver ?

Quant à l’horizon intermédiaire, les fameux 5 mois… Celui-là a été extrêmement difficile à appréhender. J’ai longtemps été phobique des classeurs Excel et de toute roadmap. Quand on aime la surprise et les changements de cap rapides, la planification n’est pas un exercice naturel.

J’ai eu la chance de voir arriver dans l’équipe LiveMentor, Anaïs qui m’a ouvert les yeux sur les bienfaits d’une vue à moyen terme. Comment se matérialise cette vue à moyen terme ? Cela dépend de votre activité et de l’ampleur de votre projet.

Pour un indépendant, il suffit de deux colonnes Excels basiques « revenus » et « coûts ». Il faut principalement faire quelques calculs des charges et taxes à
provisionner en fonction des revenus. Un outil comme Shine peut être très utile !

Pour une boîte comme LiveMentor, la planification passe par un budget. Anaïs a réalisé un budget précis basé sur des indicateurs à suivre précis. On le reprend désormais chaque mois, en suivant les écarts, qui ne sont pas forcément négatifs ?, pour faire un budget de plus en plus exact au fur et à mesure des itérations.

Il est aussi super utile de régulièrement prendre une feuille de papier pour répondre aux 3 questions temporelles :

– Quels sont mes objectifs à 5 jours, à 5 mois et à 5 ans ?

Je serai ravi de lire vos objectifs en commentaires !

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Alexandre Dana

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :