Blog LiveMentor
Montgolfières en Asie

Un jour j’ai pris une montgolfière – et j’ai atterri en 2028

J’écris avec – c’est assez rare pour le souligner – un sentiment qui se rapproche de la satisfaction. Un peu comme lorsque l’on arrive au sommet d’une montagne après plusieurs heures de randonnée ardue. On sait que le chemin est encore long, que bientôt il faudra redescendre dans la vallée.

On aperçoit d’ailleurs déjà au loin une nouvelle cime, qu’à son tour il nous faudra gravir. Mais il est pas mal cet instant, il fait du bien ! L’espace de quelques minutes, on mesure le chemin parcouru, et surtout à quel point il en valait la peine.

LiveMentor, c’est la toute première école en ligne dédiée aux savoirs concrets de l’entrepreneuriat : une école utile, par Internet.

Et du chemin a été parcouru . Plus de 100 000 élèves se sont installés sur les bancs de nos amphithéâtres virtuels, les formations se sont multipliées, des success stories ont été partagées et de nouvelles têtes viennent peupler nos bureaux.

Mais, il nous manquait quelque chose !

L’école évoluait, mais quelque chose sonnait creux. 

Lorsque je tentais de décrire LiveMentor à des amis, je ressortais frustré. Je ne me retrouvais pas dans les termes “école en ligne” ou encore “formation pour entrepreneurs”.

Je passais des heures à parler de LiveMentor –  à l’écrit, à l’oral, durant les live – des heures ! Et je pèse mes secondes. Des heures qui avaient un parfum d’inachevé. Et puis j’ai compris. 

J’ai compris que pendant tout ce temps, je ne parlais que du “quoi”, du “comment”, du “qu’est ce que c’est” de LiveMentor. 

Je décrivais des formats de cours, une certaine pédagogie, une équipe.

Mais je ne parlais pas du “pourquoi”. Oublier le « pourquoi », c’est une erreur classique de copywriting !!

Pour parler vraiment de LiveMentor, il faut aller au delà des cours en ligne, monter dans une montgolfière garée dans la cour de notre école virtuelle et prendre de la hauteur. Comme cette montgolfière possède quelques pouvoir magiques, nous lui avons demandé d’aller dans le futur. En 2028, plus précisément.

Depuis cette montgolfière, on peut observer à la longue vue une société française très particulière. Elle a bien changé.

Une société où l’on ne parle plus de métiers, mais de projets.  Une société où l’autonomie est une valeur cardinale. 

Et tant d’autres choses.

Alors, en bons reporters, nous avons consigné tout ce que nous observions depuis cette montgolfière dans un Manifeste.

À la fois carnet de route et étoile polaire, il est notre raison d’être – et nous ADORERIONS savoir ce que vous en pensez dans les commentaires. J’ai adoré lire les premières contributions ! 

 

Avatar

Valentin Decker

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :