Blog LiveMentor
Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance

Freelance : 4 Stratégies pour Trouver des Clients sur Facebook

Facebook, Facebook, Facebook…

J’ai mis du temps à créer mon compte. Je me souviens de mes années lycéennes où je passais à côté d’une bonne partie de la vie sociale, qui s’organisait sur ce réseau social naissant.

Plus tard, durant mes études supérieures, j’ai finalement créé mon compte pour ma première activité en Freelance. J’aidais une société de production audiovisuelle à se faire connaître et le réalisateur voulait développer sa page Facebook. J’étais piégé, il fallait que je crée un compte.

Cherchant par tous les moyens à conserver ma fierté (cela faisait quand même 5 ans que je décrivais l’inutilité de Facebook à tous mes amis), j’ai commencé par un faux compte intitulé « Casimir Anda ».

Oui, ANDA, un anagramme de DANA. Malin, le singe.

« Il n’y a aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens », écrivait Winston Churchill. J’espère que le sens était le bon, car j’y suis allé à fond :

  • Aujourd’hui, j’ai un compte Facebook à mon nom
  • La page Facebook de LiveMentor compte plus de 70K abonnés
  • J’accompagne des entrepreneurs pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance.

Et si je reste très critique sur certains aspects du réseau social, je lui reconnais des avantages… exceptionnels. Facebook est un formidable lieu d’échanges.

C’est aujourd’hui l’un des meilleurs endroits d’internet pour construire une communauté et trouver d’autres passionnés, quel que soit le thème (mode éthique, webmarketing, architecture, décoration d’intérieur, etc…).

Ces 3 dernières années, j’ai vu des centaines de freelances décoller grâce à Facebook dans à peu près tous les domaines : photographes, consultants en communication, développeurs, illustratrices, traducteurs, etc…

Mais par où commencer pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance ? Je me suis aussi posé les questions suivantes :

  • Faut-il faire une page Facebook ou un groupe Facebook ?
  • La pub Facebook ? Je connais ! Mais je n’ai pas des milliers d’euros à investir !
  • Dois-je faire appel à un photographe professionnel pour mes publicités ?
  • Est-ce que je dois envoyer mes visiteurs sur ma page “Contact” ?
  • Mais qu’est-ce que je peux bien raconter sur ma page Facebook, je ne vais pas poster ce que je mange au petit-déjeuner quand même… ?

Cela fait un joli jus de crâne. Je suis allé chercher dans un des playbooks LiveMentor, celui sur les freelances qui utilisent Facebook, pour rédiger cet article.

LiveMentor est une école pour entrepreneurs. Nous formons des sites e-commerce, des freelances, des commerces locaux, des thérapeutes.. Pour chaque type de projet, nous recensons les stratégies de Marketing et de Communication et les modèles économiques qui fonctionnent vraiment dans des playbooks. Un playbook, c’est un recueil. 

Je tire du playbook 4 grandes stratégies pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance. Nous allons les détailler une par une.

Je vous donne à la fin un exercice à mettre en application dans les commentaires pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance.

Voici le plan de cet article :

Stratégie #1 : Créer une communauté sur Facebook
Stratégie #2 : Rebondir sur des communautés Facebook existantes
Stratégie #3 : Transformer sa page Facebook en média
Stratégie #4 : Acquérir des clients grâce aux publicités Facebook (à utiliser proprement !)

C’est parti !

Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance – Stratégie #1 : Créer une communauté sur Facebook

Voilà ce que je ne veux absolument pas voir :

À ne pas faire sur Facebook

On ne vient pas sur Facebook pour se faire spammer. On ne vient pas sur Facebook pour être bombardé d’offres commerciales.

D’ailleurs ici, on ne sait même pas ce qu’il fait exactement, à qui il s’adresse, quelle est son expertise et surtout… il n’apporte aucune valeur à son audience. 

Autant dire que c’est comme lorsque l’ouvre sa boîte aux lettres pour trouver des piles de flyers et de prospectus. C’est agaçant. Et les prospectus finissent toujours à la poubelle…

Personnellement, j’ai opté pour la fameuse plaque « Pas de publicité SVP ! »

À la base Facebook est un endroit pour se divertir. Les gens viennent pour passer du bon temps. 

Cela veut dire que si on veut trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance, il faudra être malin. Et ne pas harceler les gens.

L’une des bonnes manières de faire, c’est de créer une communauté.

Imaginons que je sois un Graphiste spécialisé dans la création de logos pour startups. Plutôt que de publier des messages de prospection en criant mes tarifs à qui veut bien l’entendre, je vais plutôt essayer de créer du contenu très qualitatif sur mon expertise. Et surtout, ne pas vendre directement.

Les meilleurs Freelances créent leurs propres groupes Facebook, pour rassembler les gens intéressés par le même domaine, et partager du contenu intéressant, qui les aident autour de ce domaine particulier.

Si je fais des logos pour startups, alors je vais créer un groupe pour les personnes que ça intéresse, ni plus ni moins. C’est aussi simple que ça.

Dans ce groupe, je pourrais poster toutes sortes de ressources liées à ce domaine : étude de cas, analyses de logos réussis, processus de création d’un logo, etc…

L’objectif est d’apport de la valeur, et uniquement de la valeur !

Interagir , répondre aux questions, mettre en relation, aider, conseiller, apporter son avis, partager des ressources utiles…

Autant d’éléments qui ressemblent à tout sauf de la vente ! 🙂

Si j’ai bien compris une chose dans la vie de Freelance : Donne, donne, donne et… reçois. C’est la règle du réseau en Freelance.

De cette manière, je vais pouvoir rassembler d’autres personnes passionnées comme moi par ce domaine. Mais également d’autres Freelances avec qui je pourrais partager des missions et mêmes des clients potentiels qui se renseignent sur le sujet pour lequel ils ont besoin d’aide.

Cela prend du temps et demande de l’investissement. Mais les avantages long terme de la création d’une communauté sur Facebook sont très nombreux.

C’est bien moins intrusif que la publication de messages commerciaux. On crée une relation directe avec les gens de son domaine et on se construit un nom. 

Quelques exemples de la puissance d’une communauté Facebook :

J’aime bien prendre le cas du groupe « Growth Hacking France« . Créé par Côme Courteault, il recense plus de 15 000 membres.

Ce groupe a été une énorme fenêtre d’exposition pour Côme ! Tout le monde sait qu’il en est l’administrateur et ce n’est pas un hasard si derrière, ce Freelance a une super marque personnelle, avec un compte Medium très riche et beaucoup de personnes qui interagissent avec ses contenus. C’est l’effet boule de neige du Marketing communautaire !

Autre exemple, le groupe Les Entrepreneuses Qui Déchiiiiiirent !, créé par Céline, Coach commerciale. Il compte 29 000 membres à son actif ! Il s’agit d’un groupe très dynamique de femmes qui ont besoin d’entraide et de soutien !

Voici donc la première option : créer une communauté via un groupe Facebook de gens très passionnés, sur un domaine spécifique.

Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance – Stratégie #2 : Rebondir sur des communautés Facebook existantes

Vous n’êtes pas obligé de créer votre propre groupe pour autant. Il existe déjà de nombreux groupes dans de nombreux domaines – et il y a de fortes chances que votre thématique n’y échappe pas.

Il vous suffit alors d’intégrer l’un de ces groupes.

Mais, attention.

L’une des pires manières de le faire, serait d’arriver et de poster directement un message de promotion commerciale.

Vous n’aurez pas pris le temps d’établir aucune relation de confiance et il y a de fortes chances que l’administrateur du groupe vous vire dans la minute…. Pas top.

Une nouvelle fois, vous devez d’abord apporter de la valeur à ces groupes !

Pour illustrer cela, prenons l’exemple d’une Freelance que j’accompagne actuellement chez LiveMentor. Il s’agit d’une formatrice informatique qui crée des sites web.

Je lui ai demandé de m’envoyer par mail le texte qu’elle pensait envoyer aux pages et groupes Facebook de sa thématique.

Voici sa réponse :

 » Bonjour à tous !

Achat d’un nouvel établissement ? Rénovation d’un hôtel ? 

Le site internet est l’image du commerce sur le net. Il ne peut désormais être négligé !

Je conseille sur tous les aspects : mise en forme, contenu, rédaction, respect des normes de référencement de Google….

Vous souhaitez en savoir sur mes services ? Alors n’hésitez pas à me contacter ! « 

Je suis persuadé que vous avez déjà trouvé l’erreur ?
C’est trop commercial…
Il faut d’abord passer du temps à créer une relation avec les autres membres du groupes.
En plus d’être commercial, je trouve ça dangereux d’utiliser des vérités que tout le monde connaît déjà pour espérer vendre « Le site internet est l’image du commerce sur le net, il ne peut pas être négligé… »
Ah bon ? Je savais pas…
Vous prenez le risque de prendre vos potentiels clients pour des « **** » et je trouve que ça a un côté qui est un peu trop « racoleur de foire exposition »…

Comment faire ?

En passant du temps à regarder quelles sont les publications les plus commentées et en allant mettre des commentaires qui apportent de la valeur. En offrant des solutions à ceux qui posent des questions.

Vous devez être vu comme un expert dans votre domaine.

C’est uniquement à partir de ce moment que vous serez suffisamment légitime pour poster une publication vous-même. Pas avant…

Mais pas n’importe quelle publication. Essayer au maximum de vous éloigner de la promotion.

Partager vos expériences, posez des questions, exposez les challenges auxquels vous avez fait face, faites part de vos stratégies mises en place et de vos résultats.

En Bref.. Aidez la communauté. Les connexions se feront et les résultats viendront petit à petit.

On a l’impression de passer à côté de quelque chose, de ventes potentielles notamment, mais je peux vous assurer qu’après l’avoir testé des centaines de fois avec d’autres Freelances, il s’agit de la meilleure approche pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance.

Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance – Stratégie #3 : Transformer sa page Facebook en média

Cette stratégie n’est pas la plus évidente !

Pour bien le faire, il faut d’abord se demander : c’est quoi une page Facebook qui fonctionne ?

Une page qui marche, c’est une page où l’on a :

  • Des publications régulières
  • De l’engagement de la part des utilisateurs
  • Des discutions entre fans
  • Des partages
  • Des vidéos natives
  • Du contenu viral
  • De la réactivité (réponses aux commentaires)

Je pourrais citer bien d’autres éléments, mais la base d’une page Facebook qui fonctionne reste la même : Du contenu créatif qui apporte de la valeur.

Je me répète mais c’est essentiel : soyez utile et non promotionnel.

En bref, postez des actus, engagez, partagez des articles avec des astuces et conseils…

Il faut du contenu qui soit très engageant et qui génère beaucoup de commentaires.

Vos visiteurs doivent trouver quelque chose de particulier sur votre page. Comme s’ils étaient abonnés à leur magazine favori 🙂

C’est pour ça que les Freelances qui réussissent à transformer leur page en média sont souvent des Freelances dans le domaine artistique (mais pas que).

Comme par exemple des freelances qui font de la vidéo comme StartupBegins, ils ont près de 50 000 fans sur leur page !

Au lieu de dire : « nous sommes une agence de com’, faites appel à nous pour avoir la vidéo promo de votre boîte« , ils font des vidéos très qualitative sur les sartups et se font connaître grâce à ça.

Ils montrent le contenu qu’ils produisent et c’est comme ça qu’ils arrivent à ce nombre de fans colossal !

D’autant plus que l’algorithme de Facebook encourage particulièrement le partage des vidéos. 

Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance – Stratégie #4 : Acquérir des clients grâce aux publicités Facebook (à utiliser proprement !)

L’outil de publicité Facebook est une véritable machine à prospect.

Comment avoir la bonne approche ? 

En utilisant la bonne audience et en proposant la bonne offre, vous aurez de bonnes opportunités pour trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance !

La première étape de tout projet ou campagne, est de définir ses personas.

Pour faire simple, l’idée est d’établir un portrait-robot du lecteur de votre blog, de l’utilisateur de votre application mobile ou du client de votre site e-commerce.

Pour cela, l’outil statistiques d’audiences de Facebook est très utile.

En tant que Freelance, vous devez savoir précisément qui est votre client type :

  • Son âge
  • Son métier
  • Ses centres d’intérêt
  • Son niveau et son style de vie
  • Les problèmes qu’il cherche à résoudre
  • Ses frustrations et ses peurs
  • Ses aspirations et ses croyances
  • etc

C’est ici qu’interviennent les statistiques d’audience : elles permettent d’avoir accès à des données socio-démographiques et comportementales très précises afin de pouvoir trouver ses clients en tant que Freelance.

L’intérêt pour vous, c’est que vous pourrez utiliser très facilement ces statistiques pour vos publicités et cibler uniquement les prospects qui pourront potentiellement devenir vos clients.

Que mettre dans votre publicité Facebook ?

C’est LA question. Et heureusement, il existe une manière simple et efficace d’y répondre.

Ce que vous devez comprendre, c’est qu’un client potentiel ne va pas vous engager en Freelance simplement après avoir vu une de vos publicités Facebook. 

Pourquoi ? 

  1. Ceux qui vont cliquer votre pub ne vous connaissent pas
  2. Ils ne vous feront pas confiance tout de suite
  3. Ils ne veulent pas se sentir pris au piège
  4. Des publicités, il en existe des milliers sur Facebook

Vous avez besoin de quelque chose pour attirer et pousser à initier la discussion avec vous.

Il faut donc créer quelque chose sans friction pour prendre en douceur leur adresse mail.

Voici ce qui les ravira :

  • Cours par e-mail
  • Webinar
  • PDF / rapport / ebook
  • Vidéo ou série de vidéos

Et le tout.. gratuitement bien sûr !

Ensuite, et seulement après ça, vous pouvez créer votre publicité et enclencher votre tunnel de vente !

Chez LiveMentor, nous vous conseillons :

  • De ne pas chercher à faire quelque chose de parfait au départ
  • D’assurer la cohérence entre l’offre proposée dans la pub et ce qu’ils vont obtenir sur la page d’atterrissage de votre site

Voici un bon exemple (pour un Freelance graphiste) :

Trouver des clients sur Facebook en tant que Freelance graphiste

Aucun discours commercial, pourtant cette pub donne envie…

Sachez qu’après votre première campagne publicitaire, il sera possible de re-cibler le trafic non converti grâce aux audiences personnalisées ! Pratique non ?

Quel budget accordé à ma publicité Facebook ?

Rassurez-vous, il est possible de faire des publicités Facebook efficaces avec un budget très faible (quelques dizaines d’euros).

Je peux citer l’exemple de Manon, membre de l’équipe pédagogique LiveMentor, qui a généré plus de 9 000€ de chiffre d’affaires pour un budget publicité Facebook de seulement 7€ ! 

Oui 7€, je vous assure !

Manon LiveMentor

Nous conseillons toujours de démarrer avec un petit budget (5 à 10 euros par jours). Il faut y aller petit à petit et faire attention à ne pas se brûler les ailes.

Si vous voyez que vous êtes rentable, alors vous pourrez augmenter ce budget.

Pour terminer, arrêtez ce qui ne fonctionne pas, et réfléchissez à comment revenir plus fort (en analysant la précédente campagne).

En suivant cette méthode, vous entrerez dans une démarche d’amélioration continue !

Seule la progression compte !

Un exercice à faire pour tous les Freelances qui veulent acquérir des clients grâce à Facebook

→ En commentaires de cet article, je vous propose de me donner une idée de groupe à créer ou de groupe à rejoindre pour faire votre trou et démontrer votre expertise en tant que Freelance.

On se fera un plaisir de lire vos réponses en commentaires, juste en dessous !

Les conseils de LiveMentor pour les Freelances :

Cet article est une introduction à notre formation pour Freelance complète.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Alexandre Dana

  • super article, en plus les exercices permettent vraiment de réfléchir à des solutions, ça ouvre l’esprit.
    Pour revenir à l’exercice:-) du coup, un groupe à créer je pense à : Transformer sa vie
    Pour un groupe à rejoindre j’ai regardé sur FB : » reconversion professionnelle » et un autre groupe c’est » création d’entreprise »

  • Très intéressant, merci Alex.
    Si je devais créer 1 groupe, ce serait 1 groupe pour aider les gens à réaliser leur plein potentiel, à (re)prendre en main leur vie… A mieux gérer leur temps. En regardant vite fait, j’ai vu « les Zefficaces » ou « Prendre sa vie en Main ». Mais également des sites de produits dérivés (Miracle Morning, …).

  • Comme d’habitude, article de qualité riche d’enseignement !
    Pour l’exercice, je dirai rejoindre ou créer un groupe sur les reconversions pros réussies.

  • J’ai pris plein de notes ^^ Ce sont des éléments que je savais plus ou moins, mais connectées entre elles, ça ouvre de nouvelles perspectives ! Je travaille plutôt sur Insta et je suis sur le point de me mettre à Pinterest (avec une vraie stratégie, pour générer des vues sur mon blog, ce dont j’ai le plus besoin pour le moment).

    Mais rien ne m’empêche de mettre en place des choses simples sur Facebook, comme intégrer des groupes et commencer à mettre en place des relations. Je vais donc rejoindre des groupes d’amateurs de la Lorraine dans un premier temps. Après un premier coup d’œil, je n’ai pas l’impression qu’il y ait quelque chose de très posé et investi… Alors pourquoi pas un créer un ? Je vais étudier la question. Je ne voudrais pas m’éparpiller…

    Ce que je ressors de ton article surtout, ce sont les vidéos natives. Il est vrai que j’avais filmé une vidéo IgTV toute simple de tuto DIY (oui je ne parle pas que de la Lorraine, même si c’est ma spécialité), qui s’était publiée simultanément sur Facebook. Ca avait eu pas mal de succès ! Je vais essayer de réfléchir à une stratégie autour de ça. Une mini visite de monument par mois, par exemple.

  • Comme tout paraît simple dès que l’on s’intéresse aux cours de LiveMentor et surtout que l’on applique les conseils donnés ! J’anime plusieurs pages sur FB, j’ai déjà tenté pas mal d’approches et je publie régulièrement (au moins 1 fois par jour). Je me demande ce que pourrait m’apporter un groupe … alors pourquoi pas essayer ? Peut-être que les personnes qui en font partie auraient davantage envie de lire mes livres !

  • Cet article est le meilleur de toute la série sur les freelances ! Je pense me lancer bientôt dans la publicité sur facebook alors j’ai hâte de voir ce que cela va donner. Je propose d’offrir un audit de 30 min au téléphone pour analyser leurs réseaux sociaux, site internet…
    J’aime beaucoup l’idée du groupe est peut être qu’un jour je sauterai le pas ! Pour le moment je suis sur plusieurs groupes d’entrepreneurs mais mon préféré c’est Les entrepreneuses qui déchirent comme indiqué dans l’article. Je pense aussi rejoindre des groupes sur la communication digitale, transformation digitale, communication institutionnelle…
    Bonne soirée

  • Merci pour ce brainstorming qui continue…
    Idée de groupes : Méditation au Féminin / Méditation pour les femmes
    Je me suis inscrite à plusieurs groupes pour voir si ils étaient actifs et de quelle manière.

    • Parfait. Il faut que tu ailles chercher l’engagement dans ces groupes @oliviasautereau:disqus maintenant. Tu peux répondre dans les commentaires. Tu peux aider les femmes qui se posent des questions sur la méditation.

  • J’ai séparé mon compte perso Facebook (créé pour la promo de mes romans jeunesse au départ) de mon compte pro dit « sérieux » LinkedIn (salariée en com d’entreprise). Maintenant que je vais être freelance (en com éditoriale), je peux a minima rejoindre un groupe comme « Ecrire c’est chercher à comprendre » ou « Les valeurs humaines en entreprise »…. Ca me pousse en tout cas à revoir mon principe de départ, merci Alexandre.

  • Encore une formation stimulante et engageante, Merci !
    Un groupe a créer pourrait être « Faites connaître votre activité locale sur Facebook » ou rejoindre des groupes sur le marketing digital et affirmer mon expertise. Cependant cette dernière suggestion me parait ne pas être en ligne par rapport à la spécialisation???

  • Bonjour, bonjour, avec un peu de retard je regarde le cours que j’ai trouvé très intéressant. Comme le dit si justement Alexandrine, ce sont des choses que l’on sait ou que l’on devine mais une fois connectées entre elles, cela prend tout son sens! Je me suis inscrite à plusieurs groupes, essentiellement sur la couture pour l’instant comme « passion, couture, idées et partage » et aussi « patrons couture, partages tutoriels » mais j’aimerais bien créer effectivement le mien, le tout est de trouver ce qu’il doit donner: je crée pour ceux qui n’ont pas le temps ou les compétences…
    Et mon souci est que c’est mon prénom et nom qui apparaissent dans les commentaires de ces groupes et non pas le nom de ma page FB = atelier AKA. Comment faire?

  • Je suis prof de chant donc mon truc c’est plutôt les groupes autour du chant. Je n’ai pas eu l’idée d’en rejoindre surtout car ils sont souvent français et mes clients sont pour le moment plutôt situé dans une zone géographique précise.

  • Alors moi j’ai fait un choix particulier. ..Qu’en pensez-vous ?
    Ma page pro FB ne décollait pas (250 abonnés), je pense que j’étais trop commercial. Mais je me suis servi de ma page perso comme réseau pro en ne parlant dessus que de choses en lien avec mon activité (rien de « privé » sauf exception et toujours dans l’idée de personal branding). J’ai fermé mon ancienne page pro. Mes « amis » sont donc des gens intéressés par mon activité et au nombre de 4500…

  • Merci encore pour ce cours ! Il m’a bcp aidé !
    Pour moi qui suit dans le domaine du chant, il faut que je trouve des groupes spécialisé mais comme mon job est de donn3r des cours donc localement, un groupe trop généraliste n’est peut être pas le mieux.

    Exemple Groupe : apprendre à chanter.

  • Merci pour cet article très intéressant. Pour le coup, je suis beaucoup plus actif sur Linkedin, à partager des articles, actus, et participer à des échanges. J’ai deux questions :
    1. Ne risque-je pas de m’éparpiller en allant sur FB ? Ne vaut-il pas mieux se focaliser sur un RS qu’on maitrise bien ?

    2. Les conseils que vous donnez me semblent applicables sur Linkedin, même si je n’ai pas encore essayé les pubs Linkedin et les fameux scripts d’acquisition de contact.

    • Tu as complètement intérêt à rester sur LinkedIn tant que cette plateforme te permet de te faire connaître. Tu atteindras un point de saturation, c’est certain ! Et c’est à ce moment-là qu’il sera pertinent de diversifier ta communication

  • Bonsoir,
    Encore merci pour ce cours super intéressant.
    Je suis totalement étrangère à Facebook et à son fonctînnement. J’y ai toujours été rétissante dans ma vie perso et même pro. Mais cet article m’éclaire bien sûr les avantages à y trouver.
    Mon projet : illsutratrice de fichiers et manuels pédagogiques.
    Alors j’imagine bien créer un groupe sur le thème des « problématiques des enseignants en primaire pour intéresser les eleves ».

  • Super article ! Je vais surement commencer les pub FB.
    Pour le groupe, en tant que consultante en communication (graphisme et rédaction web), si je devais en créer un ça serait un groupe sur les actualités des grandes entreprises en terme d’identité visuelle.

  • Bonjour ! Je suis Julie Naturopathe à Antibes. Merci pour ces explications très claires et efficaces! Je vais postée plus régulièrement et du contenu à valeur ajouté sur ma page FB pro. Concernant les groupes, est-il pertinent que je m’inscrive sur un groupe local type « Entraide entre Antibois » et d’y répondre quand je peux, sachant que cela peut être difficile de mettre en avant mon expertise de naturopathe…. ? Merci !!!

      • Merci Alexandre pour ton retour 🙂
        Oui il y a quelques fois des discussions autour de la santé et nutrition mais c’est assez rare ! J’aimerais partager les articles de mon blog de temps en temps, par exemple des recettes ou des articles santé tels que  » Booster vos défenses naturelles pour l’hiver » (oui je sais le titre n’a pas encore été retravaillé avec tes conseils 😉 ) . J’ai peur que cela soit mal vu, qu’en penses-tu ?

        • Si tu te contentes de partager tes articles, cela va bloquer. Un partage, cela n’apporte pas de valeur.. Par contre, si tu commences à intervenir avec de longs messages, et en créant des conversations, alors là ça sera vraiment bien !!!

  • Bonjour
    J’ai une page page facebook (300 abonnés) et un blog Rivieramum.com qui parle famille et éducation (je suis dans la com et éducatrice de jeunes enfants). J’aimerais faire décoller ma page et pouvoir proposer des services pour des entreprises, des professions libérales qui souhaiteraient promouvoir leurs activités en lien avec le monde de l’enfance et de l’éducation. Je ne sais pas bien comment m’y prendre mais vos vidéos m’éclairent au moins.

  • J’ai créé une page perso pour pouvoir créer une page pro… je mets 2 types de publications différentes (et pas beaucoup encore). Mais j’ai très vite créé un événement sur ma page pro (que j’ai aussi partagé sur ma page perso) qui parlait de futurs stages que je fais… J’ai tout faux, quoi 😉
    Mais du coup, si on ne se sert pas tout de suite de FB pour faire sa promo (car il faut beaucoup de temps pour créer ou rejoindre une communauté, partager des infos, gagner la confiance…), comment faire la promo de son site internet et de ce qu’on propose ??

  • Vous avez mis un mot sur ce que je ressens de facebook indéniablement: une mine d’informations, d’échange, de divertissements, de contenus, de solidarité parfois…

    faut juste pas y passer TOUTE sa vie hahahhhahah

  • Merci pour le cours ! Je me lance dans la création de sites WordPress pour les artisans, commerçants et petites entreprises, avec quelques services complémentaires (SEO, rédaction…).

    Si je devais réfléchir à la création d’un groupe sur FB, je pense que ce serait des « Conseils Bebmarketing pour les artisans et PME ». Une bonne idée ? =)

  • Bonjour! Je suis webmarketer freelance à Orléans, et je me rends compte qu’une page dédiée au freelance de la ville n’existe pas encore…Alors qu’il y a forcement pas mal de gens qui travaille en freelance, bien que ce soit une ville moyenne.
    L’idée est donc de la créer…

  • Merci pour cet article.
    Pour mon activité, les groupes existants suivants sont très pertinents:
    – Ingénieurs engagés (national) [des ingénieures qui souhaitent se mettre en cohérence avec leurs convictions sociales et écologiques.]

    – La collapso heureuse (et tous les groupes de collapsologues, comme Transition 2030)

    Il y a déjà beaucoup de groupes, je ne saurais pas encore exactement lequel créer en plus. Sans doute à affiner avec la spécialisation !

  • Merci pour cet article ! Pour rappel, je souhaiterais me lancer en tant que copywriter spécialisée dans le tourisme éco-responsable. En regardant de plus près sur Facebook, quelques groupes sur le tourisme éco-responsable existent déjà, mais n’ont que maximum 400 abonnés. Je vais voir s’il ne serait dans ce cas pas avantageux de créer moi-même un groupe autour de ce centre d’intérêt !

  • Bonjour Alexandre et merci pour ce sujet très intéressant. Je ne suis pas une adepte de Facebook que j’ai trouvé un peu vieillissant dés lors où ma grand-mère s’est inscrite 😉 Bref, je n’avais pas vraiment imaginé créer une page pour mon activité. Je comptais passer par des canaux un peu plus « tendance » : Insta, Twitter…
    Me conseilles-tu tout de même de créer une communauté sur FB ?
    Merci de ton retour !

    Sandra – Future Copywriter grâce à Livementor

  • Nos conseils dans votre boite mail

    Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

    Rejoindre la newsletter
    Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :