Comment Devenir Infographiste en 2024 ? – Le Guide Complet

Photo de Mathias Savary

Mathias Savary

Illustration de Comment Devenir Infographiste en 2024 ? – Le Guide Complet

Le métier d’infographiste est aujourd’hui en pleine transformation. Alors qu’il a connu un boom avec le développement d’internet et la digitalisation des entreprises, il est aujourd’hui mis au défi par les intelligences artificielles (IA).

Rappelons que les systèmes d’intelligence artificielle avancés, comme Midjourney AI ou DALL-E, sont conçus pour générer des images et des illustrations à partir de descriptions textuelles. Ces outils permettent aux utilisateurs de créer des visuels uniques et personnalisés simplement en décrivant ce qu’ils souhaitent voir, sans aucune connaissance en webdesign ni faire appel à un infographiste.

Mais avant d’aborder cette problématique, revenons aux fondamentaux : qu’est-ce qu’un infographiste ?

Imaginez un artiste qui utilise un ordinateur comme toile et des logiciels comme pinceaux pour créer des images. C’est ce que fait l’infographiste. Il utilise des outils digitaux pour créer des graphiques, des images, des logos, des animations et même des mises en page pour des sites web ou des publications imprimées.

Il combine habilement l’art et la technologie pour transmettre des messages de manière visuelle et attrayante. Par exemple, si une entreprise souhaite une affiche publicitaire, l’infographiste va réfléchir à la meilleure façon de représenter le produit et d’attirer le public cible, en utilisant des couleurs, des formes et des typographies adaptées.

Il travaille souvent en collaboration avec l’équipe marketing, un directeur artistique (ou une directrice), un développeur ou encore un webdesigner…

Dans ce guide, vous allez tout savoir sur ce métier aujourd’hui confronté à l’impact de l’intelligence artificielle. Et si l’IA ne devrait pas être amenée à remplacer l’infographiste, elle est indiscutablement en train de faire évoluer la façon dont il exerce son métier.

Voyons donc le présent et l’avenir de ce peintre numérique !

1) Combien gagne un infographiste ?

Tout d’abord, parlons rémunération. 

Le salaire moyen d’une ou d’un infographiste en CDI dans une entreprise en France est de 3 301 euros par mois. Ces chiffres sont basés sur 106 salaires publiés anonymement sur le site Glassdoor par des employés au poste d’infographiste.

Le Taux Journalier Moyen (TJM) d’un infographiste freelance est de 309 euros lorsqu’il travaille en direct, et de 297 euros lorsqu’il travaille via un intermédiaire. Ces tarifs peuvent varier en fonction de l’expérience, avec des TJM allant de 175-195 euros pour les moins expérimentés (moins d’un an d’expérience) à 491-525 euros pour ceux ayant plus de 15 ans d’expérience. 

L’une des premières recommandations que nous faisons aux entrepreneurs et aux indépendants qui suivent une formation LiveMentor, est de se spécialiser dans un domaine ou dans une technique particulière. C’est en effet une façon simple et rapide d’augmenter son TJM.

2) Quelles sont ses principales missions ?

Concrètement, un infographiste se voit confier les tâches suivantes :

  • Création et conception graphique : L’infographiste est chargé de créer des visuels pour différents supports de communication. Cela inclut la conception de logos, de brochures, d’affiches, et d’autres éléments de design graphique. Cette mission requiert une forte créativité et une bonne maîtrise des logiciels de graphisme. Les plus connus sont la suite Adobe : Photoshop, Indesign, Illustrator. Mais pour gagner du temps, certains professionnels recourent à Canva.

Chez LiveMentor, nous avons par exemple des illustratrices de talents qui se chargent d’illustrer les pages du magazine Odyssées. Ce sont de véritables magiciennes. Leurs illustrations subliment les articles et embarquent le lecteur dans une expérience enivrante.

magasine odyssées

Un infographiste donne non seulement corps à l’identité visuelle d’une marque, d’une entreprise ou d’une publication ; mais il contribue aussi souvent à offrir un vécu unique au contact de l’esthétique particulière qu’il crée.

  • Mise en page : L’infographiste doit également s’occuper de la mise en page de documents tels que des magazines, des rapports annuels, des e-books, des livres blancs ou des catalogues. Cette responsabilité implique un sens aigu du détail et une bonne compréhension de la composition visuelle.
  • Travail sur les jeux vidéo : Dans l’industrie des jeux vidéo, l’infographiste peut être amené à créer des éléments pour les interfaces utilisateur, les décors, ou les personnages. Cela nécessite une connaissance spécifique des logiciels et techniques liés à l’animation et au jeu vidéo.
  • Collaboration : L’infographiste travaille souvent en étroite collaboration avec le directeur artistique et la cheffe ou le chef de projet pour s’assurer que les visuels correspondent bien à la vision globale du projet et aux attentes du client.
  • Respect des délais et gestion de projet : Gérer efficacement son temps et respecter les délais est crucial dans ce métier. L’infographiste doit souvent jongler entre plusieurs projets en même temps.
  • Veille technologique et formation continue : Le domaine de l’infographie évoluant rapidement, il est important de se tenir au courant des dernières tendances et technologies. Cela peut impliquer de suivre des formations pour se perfectionner. Par exemple, se former aux outils d’intelligence artificielle entrerait dans cette catégorie.
  • Communication avec les clients et les équipes : L’infographiste doit être capable d’échanger avec les clients et les membres de l’équipe pour recueillir les besoins, présenter ses créations, obtenir des retours et faire les modifications nécessaires.

Dans quel secteur travaille l’infographiste ?

De nombreuses entreprises présentes sur le web peuvent faire appel à ce talent. Cependant, les principaux domaines où vous rencontrerez à coup sûr un infographiste sont les suivants :

  • Agences de com et de publicité : Ces agences emploient souvent des infographistes pour créer des visuels publicitaires, des brochures, des affiches, et d’autres supports de communication visuelle. Les emplois se font de plus en plus nombreux dans ce secteur.
  • Industrie des jeux vidéo : Les infographistes spécialisés dans l’animation et le design peuvent travailler dans le développement de jeux vidéo.
  • Secteur de l’édition et de la presse : Dans ce domaine, l’infographiste joue un rôle clé dans la mise en page et l’illustration de magazines, de livres, de journaux, et d’autres publications.
  • Studios de design graphique : Ces studios offrent souvent des emplois aux infographistes pour travailler sur divers projets allant de l’identité visuelle des entreprises à la signalétique.
  • Entreprises de communication visuelle : Ces entreprises se concentrent sur la création de supports visuels pour aider leurs clients à communiquer efficacement leurs messages.
  • Secteur de l’informatique et du multimédia : Les infographistes peuvent travailler dans la conception d’interfaces utilisateur, de sites web, et d’applications mobiles.
  • Industrie du cinéma et de l’animation : Les infographistes spécialisés dans l’animation peuvent trouver des opportunités dans la création de films d’animation, de publicités télévisées, et de contenus multimédias.
  • Freelance : De nombreux infographistes choisissent de travailler en tant qu’indépendants, offrant leurs services à divers clients dans différents secteurs.

3) Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir infographiste ?

Voyons à présent les compétences à travailler pour trouver un emploi dans ce domaine.

Les compétences professionnelles, ou hard skills :

  • Maîtrise des logiciels de design graphique : La connaissance approfondie de logiciels tels que Photoshop, Illustrator, et InDesign est essentielle. Ces outils sont au cœur de la création graphique.
  • Compétences en animation 2D et 3D : Pour ceux qui se spécialisent dans l’animation pour les jeux vidéo, la maîtrise de logiciels spécifiques comme 3D Studio Max ou Maya est cruciale.
  • Connaissance en communication visuelle : Comprendre comment transmettre efficacement un message à travers le visuel est un aspect clé du métier.
  • Capacités techniques en publication assistée par ordinateur (PAO) : Cela inclut la mise en page, le traitement des images, et la préparation des fichiers pour l’impression ou la publication numérique.
  • Prompt engineering : L’intégration des outils d’intelligence artificielle, en particulier la maîtrise du prompt engineering, est devenue une compétence technique essentielle. Le prompt engineering (l’ingénieur de requêtes, en français) implique la capacité à formuler des instructions précises et créatives pour guider les systèmes d’IA, tels que Midjourney AI ou DALL-E, dans la génération d’images et de visuels. Cette compétence permet aux infographistes d’exploiter le potentiel de l’IA pour créer des designs, en étendant leur palette créative au-delà des limites traditionnelles des logiciels de graphisme.

Les compétences humaines, ou soft skills :

  • Créativité et sens artistique : L’infographiste doit être en mesure de proposer des idées originales et de les traduire en visuels impactants.

Précisons d’emblée que la créativité est un muscle qui se travaille. Nous vous recommandons de cultiver votre curiosité et de vous nourrir d’art sous toutes ses formes, à travers l’étude des grands artistes (de l’Europe à l’Amérique du Sud, en passant par l’Afrique, l’Orient et l’Asie), mais aussi de la culture pop (bandes dessinées, mangas, magazines…).

  • Capacité à travailler en équipe : Collaborer avec des chefs de projet, des directeurs artistiques, et d’autres membres de l’équipe est essentiel. 
  • Attention aux détails : Un bon œil pour le détail est crucial pour assurer la qualité et la précision de vos réalisations.
  • Communication et présentation : Être capable de présenter ses idées clairement et de recevoir des retours constructifs est important pour le développement professionnel. L’infographiste doit être particulièrement à l’écoute et se montrer flexible. Il devra parfois s’adapter à des clients exigeants ou versatiles.
l'ordinateur d'un infographiste

4) Comment se former pour devenir infographiste ?

Pour développer les compétences clés qui permettent d’exceller dans cet emploi, vous pouvez choisir les options suivantes.

Diplôme et cursus académique :

  • Niveau Bac : Un diplôme de niveau bac, tel qu’un CAP en Dessinateur d’exécution en communication graphique, peut être un bon point de départ.
  • BTS Design graphique : Ce BTS offre une formation complète en design graphique, incluant la création d’identités visuelles, et le travail sur différents supports.
  • DMA (Diplôme des métiers d’art) en cinéma d’animation : Pour celles et ceux qui s’intéressent à l’animation, ce diplôme offre une spécialisation dans ce domaine.
  • BTS Communication visuelle : Ce cursus se concentre sur la com visuelle dans son ensemble, y compris la publicité en ligne.
  • Diplôme national d’arts : Pour une formation plus approfondie, ce diplôme offre une connaissance étendue des arts appliqués et du design.

Si un diplôme peut faciliter les choses dans certaines circonstances (par exemple pour postuler à un CDI en entreprise), il n’est pas indispensable pour exercer cet emploi. Il existe une autre façon de se former.

Formation en autodidacte :

  • Apprentissage en ligne : De nombreuses ressources multimédias, telles que des tutoriels, des cours en ligne, et des ateliers, sont disponibles pour ceux qui souhaitent apprendre de manière autonome. De nombreuses formations en design ou graphisme sont très accessibles financièrement à l’image de la formation Domestika. Vous pouvez également en trouver certaines qui sont financées par le CPF.
  • Formation en école d’art et design : Il existe un tas d’école pouvant vous former. Je pense notamment à Intuit.Lab qui est souvent recommandé dans notre communauté d’entrepreneurs.
  • Pratique personnelle : La création de projets personnels et l’expérimentation avec différents outils et techniques peuvent également contribuer à développer les compétences nécessaires.

5) Comment lancer votre activité d’infographiste ?

Une fois formé, comment trouver des clients ? Plusieurs stratégies s’offrent à vous :

1. Créer un portfolio solide :

Mettez en avant vos compétences en graphisme à travers un portfolio qui présente vos meilleurs travaux. Cela peut inclure des projets personnels ou des travaux réalisés pendant votre formation infographiste.

Vous pouvez bien sûr créer un site internet en utilisant WordPress, mais vous pouvez aussi tout simplement stocker vos fichiers multimédias sur un compte Google Drive ou Dropbox et partager un lien à vos clients potentiels pour leur permettre de les consulter. 

2. Utiliser les réseaux sociaux et les plateformes en ligne :

Partagez votre portfolio sur des plateformes comme LinkedIn, Instagram, et Behance. Cela peut vous aider à attirer l’attention de potentiels clients.

Rejoignez des groupes et forums en ligne liés au métier d’infographiste pour réseauter et découvrir des opportunités.

3. Networking local et Collaborations :

Participez à des événements locaux liés au design graphique ou en ligne. Cela peut être une excellente occasion de rencontrer des clients potentiels.

Proposez des collaborations avec d’autres professionnels du secteur, comme des directeurs artistiques ou des chefs de projet.

4. Offres spéciales pour les premiers clients :

Proposez des tarifs réduits ou des offres spéciales pour vos premiers clients. Cela peut être un bon moyen d’attirer l’attention et de construire votre réputation.

5. Se rendre sur les plateformes de freelance :

Inscrivez-vous sur des plateformes de freelance comme Malt où vous pouvez trouver des offres d’emploi pour infographistes. Cela peut être un bon point de départ pour acquérir de l’expérience et des références.

6. Approche directe :

Identifiez les entreprises ou les agences qui pourraient avoir besoin de services ou avec lesquelles vous aimeriez travailler. Envoyez-leur votre portfolio avec une proposition de service personnalisée. 

6) Quelles sont les perspectives d’évolution d’une carrière d’infographiste ?

Une fois que vous avez plusieurs clients, en tant qu’infographiste freelance, vous pouvez augmenter votre chiffre d’affaires avec les stratégies suivantes :

1. Spécialisation dans une niche :

Spécialisez-vous dans un domaine spécifique, comme le design graphique pour l’industrie des jeux vidéo ou encore la communication visuelle pour les restaurants étoilés. Une spécialisation est un bon moyen d’augmenter ensuite ses tarifs.

2. Collaboration avec des Agences :

Établissez des partenariats avec des agences de com ou des studios de design. Ces collaborations peuvent apporter des projets plus importants et plus lucratifs.

Vous pouvez aussi choisir de rejoindre un collectif de freelances et de fonctionner, un peu comme une agence et en proposant vos services multimédias à de grandes entreprises.

3. Développement de produits personnalisés :

Vous pouvez également créer une boutique de e-commerce, créer et vendre vos propres produits de design, comme des illustrations, des modèles de sites web, ou des goodies avec vos designs (tee-shirts, mugs, etc.).

4. Marketing et Promotion :

Investissez dans le marketing digital pour promouvoir vos services multimédias. Cela peut inclure la publicité en ligne, le marketing par courriel, ou la participation à des salons professionnels.

5. Création d’un blog ou d’une chaîne YouTube :

Partagez votre expertise en créant un blog ou une chaîne YouTube. Cela peut attirer des clients tout en vous positionnant comme un expert dans votre domaine.

7) L’IA peut-elle remplacer les graphistes ?

Il nous a semblé important d’aborder ce point dans cette fiche métier, à l’aube de la révolution de l’intelligence artificielle. 

Et la réponse est : non.

Bien que l’IA puisse générer des réalisations basés sur des directives précises, elle manque encore de créativité et d’originalité, des qualités inhérentes à l’être humain. Certes Midjourney AI peut produire des dizaines d’illustrations en quelques secondes. Mais ces designs sont encore très reconnaissables, précisément parce qu’ils se ressemblent.

Les infographistes ont une compréhension unique du contexte d’un projet et peuvent interpréter et adapter leur travail en fonction des retours, ce qui est actuellement hors de portée pour l’IA.

Plutôt que de remplacer les graphistes, l’IA constitue un outil précieux qui peut les aider dans leur travail. L’IA peut gérer des tâches répétitives et à faible valeur ajoutée, permettant ainsi aux graphistes de se concentrer sur des aspects plus créatifs.

Conclusion :

Si vous avez envie d’offrir de belles expériences visuelles, lancez-vous.

Votre première étape devrait probablement être la suivante : construire un portfolio solide. Ce portfolio doit refléter non seulement votre savoir-faire technique en design graphique, mise en page et communication visuelle, mais aussi votre créativité et votre style unique. Il servira de vitrine de vos compétences et de vos réalisations à vos futurs clients. 

Si vous n’avez pas de clients, incluez des projets personnels et proposez votre aide aux membres de votre cercle proche pour commencer à créer des logos, des affiches et des illustrations pour des pages web. 

Et si vous ne savez pas comment faire, nous avons créé une formation spécifiquement destinée aux stratégies pour trouver des clients. Vous découvrirez les mille et une façons de décrocher ses premières missions afin de sélectionner celles avec lesquelles vous vous sentez le plus en phase. La formation comporte 138 vidéos : elle est très complète.

Et pour vous aider à vous y retrouver et vous accompagner dans vos démarches, un ou une mentor vous accompagne pendant 3 mois. Pour en savoir plus, consultez le descriptif de la formation en cliquant sur la bannière. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans votre projet 🙂

8) Découvrez nos autres fiches métiers pour entrepreneurs :

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Mathias Savary

Mathias Savary

Rédacteur @LiveMentor