Blog LiveMentor
Créer une formation

Comment créer une formation de A à Z à la façon LiveMentor?

Créer une formation est un processus passionnant. 

Ces dernières semaines ont été particulièrement productives pour notre équipe contenu pédagogique. Cela m’a donné envie de vous en dire plus sur le système de conception d’une formation chez LiveMentor.

Avec toute l’équipe, on a terminé la mise à jour de plusieurs formations.

Par exemple, on a complètement refait la formation Copywriting ! Et la formation Vendre & Convaincre a été enrichie de plusieurs cours vidéos (pour les freelances notamment).

Le problème, c’est que mettre à jour une formation représente une quantité de travail impressionnante.

En fait, c’est presque aussi long que de créer une formation de A à Z.

J’ai parfois l’impression que, vue de l’extérieur, une formation ressemble simplement à une suite de vidéos qu’on peut réaliser en quelques jours.

Et bien, les vidéos, c’est seulement la face visible de l’iceberg.

Le gros du travail, il se trouve avant et après le tournage.

Les recherches, le programme, le montage, la post-production, les feedbacks… ce qui prend du temps, ce sont toutes ces choses que vous ne voyez jamais sur l’écran, mais qui sont absolument essentielles pour s’assurer de la qualité des cours.

Finalement, créer une formation est un processus qui dure plusieurs mois, qui implique une grande équipe… et qui est terriblement intéressant !

Alors ce matin, je me suis dit que j’allais vous montrer l’envers du décor, la partie immergée de l’iceberg.

Comme ça, vous comprendrez comment nous avons conçu la formation que vous êtes en train de suivre, ou celle que vous envisagez de suivre.

Mais surtout, vous allez voir qu’il y a beaucoup de leçons sur l’entrepreneuriat à tirer de ce processus.

Pour créer une formation, on part de vous

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet e-mail, ce serait ça : le produit est toujours défini par son utilisateur.

C’est une règle fondamentale qu’appliquent les meilleures start-up françaises. Je pense à Blablacar, Doctolib, et même Fempo, dont les fondatrices ont suivi les formations LiveMentor !

Si ces entreprises ont si bien réussi, c’est parce que leur produit répond parfaitement à une problématique rencontrée par leurs clients.

Et pour arriver à un tel alignement entre le produit et l’utilisateur, ils ont effectué des centaines d’études et d’entretiens (et continuent d’en faire).

Dans le milieu de l’innovation, c’est ce qui est appelé la « recherche utilisateur ».

Chez LiveMentor, ça se traduit assez simplement : le contenu de chaque formation est défini par les entrepreneurs eux-mêmes.

Post Facebook pour créer une formationAutrement dit, on ne crée jamais une formation sans vous demander votre avis, sans tester l’idée de formation.

C’est le meilleur moyen pour que les cours vidéos soient les plus alignés avec les problématiques que vous rencontrez au quotidien.

Et pour comprendre ces problématiques, on réalise toute une série de recherches utilisateurs :

  • certains d’entre vous ont déjà rempli un questionnaire,
  • d’autres ont eu des membres de l’équipe au téléphone,
  • d’autres encore simplement commenté un post sur le groupe Facebook de la communauté LiveMentor.

Mettre en place cette recherche utilisateur et récolter les données, ça nous prend environ 1 mois.

1 mois durant lequel on ne touche pas à la caméra.

1 mois durant lequel on essaie simplement de bien comprendre ce dont vous avez besoin.

Surtout, ne pas faire comme l’Éducation Nationale

Chaque année, l’Éducation Nationale réunit ce qu’elle appelle le « Conseil Supérieur des Programmes ».

Ce conseil, il se compose de la manière suivante :

  • 3 députés,
  • 3 sénateurs,
  • 2 représentants du Conseil Économique, Social et Environnemental (le CESE),
  • et 10 experts, souvent des professeurs renommés.

Et chaque année, ce conseil est chargé de concevoir le programme de l’Éducation Nationale.

Celui qui va s’appliquer à toutes les écoles de France, sans exception.

C’est un processus assez complexe, très administratif (ce qui n’a rien de surprenant). Mais si je devais vous le présenter rapidement, voilà à quoi ressemblerait :

  1. Le Conseil Supérieur des Programmes définit les grands axes du programme scolaire dans un document, une sorte de synthèse.
  2. Ce document est confié à un groupe d’experts mandatés, qui est chargé de concocter le programme détaillé.
  3. Le programme détaillé revient dans les mains du conseil, qui s’occupe de le transmettre au ministre de l’Éducation Nationale.

Ce processus me laisse un peu dubitatif.

Parce qu’à l’arrivée, l’éducation de la quasi-totalité des enfants en France est décidée par un petit groupe de personnes.

Et ces quelques personnes n’ont jamais consulté les principaux intéressés : les parents, et les enfants.

Alors, il doit bien y avoir des avantages à un tel système.

Créer une formation LiveMentor, les coulisses

Mais on a préféré choisir une méthode radicalement différente.

Le programme d’une formation LiveMentor est défini à partir de la recherche utilisateur dont je vous parlais il y a 1 minute.

Ce qui veut dire que les seules personnes compétentes pour définir les cours de nos formations, c’est vous.

Alors évidemment, c’est un travail long et minutieux : il faut récupérer chacune de vos réponses, les analyser, les regrouper par catégories et en déduire les cours appropriés.

Tenez, un exemple.

Admettons que l’un des problèmes souvent rencontrés soit que « vous n’osiez pas vendre directement votre produit parce que vous avez peur de déranger ».

Et bien, il faut faire attention.

Parce qu’ici, il n’est peut-être pas question de méthode, mais plutôt de posture. Il faut donc ajouter un cours sur la prise de parole, ou la confiance en soi (et pas une technique de vente).

C’est là que la recherche utilisateur prend tout son sens : elle nous permet de lire entre les lignes, de comprendre les besoins profonds que vous avez.

syllabus d'une formationVoilà à quoi ça ressemble à l’arrivée :

  • une sorte de long syllabus,
  • composé de plusieurs modules (à gauche de l’image),
  • eux-mêmes composés de plusieurs cours vidéos (au centre).

Et croyez-moi, ce syllabus peut être très très long.

Il nous arrive régulièrement de nous retrouver avec 10 modules de 6 ou 8 cours chacun

Cela représente donc plus de 60 cours vidéos à tourner !

À la recherche d’experts

Il y a quelques années, je m’occupais de tourner la plupart des cours vidéos.

C’étaient les débuts de LiveMentor, et les premières formations traitaient des sujets que je maîtrisais très bien : le marketing digital, le copywriting … Alors je me sentais parfaitement légitime pour vous donner ces cours-là.

Mais aujourd’hui, cette époque est quasiment révolue :

  • les formations traitent de sujets qui nécessitent une expertise que je n’ai pas (Facebook, la vente, la création d’entreprise …) ;
  • il y a des personnes bien plus qualifiées que moi pour donner ces cours, qu’ils soient des intervenants extérieurs, ou même des membres de l’équipe ;
  • et cette année, je me suis plus concentré sur ce qui est devenu mon cœur de métier : la formation de formateurs (le manuel Formateurs & Coachs, la Méthode LiveMentor …).

Si bien que pour chacun des cours d’une nouvelle formation, il faut trouver la personne la plus qualifiée pour passer devant la caméra.

Vous devriez voir ça : c’est toute une machine qui se met en route !

On active notre réseau, on passe des heures au téléphone à négocier, et on envoie d’innombrables e-mails.

La plupart du temps, tout se passe bien.

Pour certains cours, on arrive même à obtenir l’intervention de quelques « stars » !

Je pense à Jérôme Hoarau par exemple, champion du monde de mind-mapping (une technique de mémorisation). Il vous confie tous ses secrets dans la formation Productivité. 

Jerome-HoarauEt puis, j’essaie aussi de négocier avec certains membres de l’équipe.

Ce n’est pas toujours facile (parce que leurs journées sont déjà bien remplies), mais je trouve ça bien de vous partager les méthodes qu’on utilise en interne, chez LiveMentor.

En quelques semaines, on arrive généralement à attribuer chacun des cours vidéos à un intervenant.

Et on peut commencer le tournage !

Silence, ça tourne !

Dans nos petits bureaux, à Paris, il y a une salle dont l’organisation est un peu particulière.

Au sol, des câbles partout.

Des fonds gris accrochés aux murs, des caméras posées sur des tréteaux.

Au milieu de la pièce, une table et un tabouret. C’est là que s’installent les intervenants, face à la caméra.

Depuis quelques mois, on tourne toutes nos vidéos dans ce studio.

C’est un peu le bazar, mais c’est professionnel ! Et les plus anciens parmi vous savent que ça n’a pas toujours été le cas.

Ce studio, c’est aussi la demeure de Justine Abecassis, notre responsable contenu de formation. Sans exagérer, je crois qu’elle y passe la quasi-totalité de sa journée.

En fait, c’est elle qui s’assure du bon déroulement du tournage.

Elle joue un peu le rôle du réalisateur : elle s’assoit au fond de la pièce, le script dans les mains, et vérifie que rien ne soit oublié.

Justine Abecassis en tournage, en train de créer une formationEt ça, elle va le faire pendant des semaines entières.

  • Imaginez qu’une formation soit composée de 30 cours vidéos (ce qui arrive régulièrement).
  • Chaque cours dure entre 20 et 30 minutes.
  • Pour que le tournage soit complet, il faut donc jusqu’à 30 heures de vidéo !

Le problème, c’est que rien ne se fait en une seule prise.

Les intervenants ont certes la passion de transmettre, mais tout le monde n’est pas habitué à passer devant la caméra.

C’est pour ça que les tournages sont des périodes toujours très intenses.

Pour pouvoir sortir la formation à temps, il faut parfois tourner pendant des heures sans s’arrêter. Surtout qu’après le tournage, le travail est loin d’être terminé.

On se retrouve avec des heures de rush (des bouts de vidéos)… qu’il faut traiter et monter.

Créer une formation, le travail de l’ombre

Quand on parle de créer une formation vidéo, tout le monde a tendance à oublier cette partie.

C’est un peu comme quand on va au cinéma. On s’imagine facilement les acteurs en train de tourner, à refaire plusieurs fois la même scène, jusqu’à ce qu’elle soit parfaite.

Mais on ne s’imagine jamais le travail du monteur.

Pourtant, c’est là que la magie opère.

C’est ce que j’ai réalisé en regardant pour la première fois des scènes coupées de films que je connais par cœur (Star Wars par exemple, je suis un grand fan).

Puisqu’elles sont retirées du montage, ces scènes brutes sont imparfaites, sans retouches … et n’ont aucun sens.

Mais vraiment, aucun sens.

C’est juste un enchaînement de dialogues sans queue ni tête.

Vous réalisez alors que tout se fait en salle de montage. Les scènes sont recoupées, puis collées les unes à la suite des autres. La musique est ajoutée et la lumière est retravaillée.

La vidéo fait un bond en qualité, et la formation (ou le film) avec elle.

C’est un travail de l’ombre que réalise notre monteur Elariph.

En plus d’être derrière la caméra, il passe des journées entières à construire, vidéo par vidéo, le contenu des formations. 

Elariph en tournage pour créer la formation vente de LiveMentorRendez-vous compte : il faut environ 1 journée pour monter 4 ou 5 vidéos. Ça veut dire que chaque formation représente environ 3 semaines de montage !

Pour ne rien vous cacher, il nous arrive souvent de mettre en ligne les derniers cours vidéos, la veille de l’ouverture de la formation.

Ou encore de mettre à jour les formations Copywriting et Vendre & Convaincre, la veille de l’ouverture du Noël de LiveMentor par exemple.

Mais passons à la dernière étape dans la conception d’une formation.

D’ailleurs, c’est cette étape qui fait toute la différence entre une formation passable (et qui se périme vite), et une formation efficace et durable.

L’amélioration d’une formation ne s’arrête jamais

Considérer qu’une formation est terminée au moment où les cours sont en ligne, c’est aller droit dans le mur.

(C’est l’erreur que font beaucoup de formateurs indépendants, et c’est malheureusement comme ça que la sélection naturelle s’opère au fil des années.)

Rappelez-vous : cette formation, elle est faite pour vous, à partir de vos retours.

Alors la moindre des choses, c’est de s’assurer que le résultat final corresponde à vos attentes.

Il faut aussi s’assurer que les cours ne se périment pas avec le temps, sans quoi il faut les refaire.

(N’oubliez pas que lorsque vous achetez une formation chez LiveMentor, vous y avez accès à vie. Donc on se doit de les mettre à jour régulièrement, comme on le fait en ce moment avec la formation Copywriting par exemple.)

Alors on a ajouté une fonctionnalité sur notre plateforme.

Un système très simple de pouces verts et de pouces rouges (comme sur YouTube), qui vous permet de noter chaque vidéo.

De temps en temps, on vous demande aussi de laisser votre avis sur les cours que vous venez de suivre.

Fonctionnalité - noter la vidéoDe notre côté, on reçoit tous les avis des apprenants et toutes vos suggestions, et on les analyse. C’est comme ça qu’on détermine nos priorités sur les améliorations à apporter à la formation.

Les retours utilisateurs, c’est quelque chose que vous pouvez simplement mettre en place pour n’importe quel produit. Et je vous le conseille vivement !

Ça vous permet de garder les pieds sur Terre, de ne jamais négliger vos utilisateurs.

En plus, si votre client sent que vous l’écoutez, ça ne peut qu’améliorer la relation que vous avez avec lui.

Voilà, vous savez tout maintenant. En tout cas, vous connaissez tout le processus de fabrication d’une formation LiveMentor.

Il n’y a plus qu’à créer votre formation maintenant ! 🙂

Je suis sûr que vous avez des idées et des suggestions pour créer une formation parfaite.

Parlez-en moi dans les commentaires, c’est un sujet dont j’adore parler. Donc je me ferai un plaisir de vous répondre !

Cet article est une introduction à notre formation complète pour formateurs !

Bannières formation pour formateurs de LiveMentor

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Alexandre Dana

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :