Blog LiveMentor
table décorée

Je suis auto-entrepreneure et praticienne de shiatsu !

Mon parcours

J’ai travaillé pendant 18 ans dans la fonction publique territoriale, dont 15 ans dans la culture.

J’aspirais à travailler en liberté et dans le respect de mes valeurs qui sont importantes pour moi.

Je suis profondément attachée à l’humain et au bien-être. J’avais besoin de me sentir utile et d’avoir un véritable sens à mon travail. Une vraie raison de me lever avec joie le matin.

Toutes ces raisons m’ont conduite à quitter un bureau où j’étouffais pour la liberté de l’auto-entrepreneur.

Mon projet était de devenir praticienne en shiatsu. Je l’ai mené avec le soutien de mon mari et de mes enfants.

Ce qui a été formidable pour moi, c’est qu’ils m’ont encouragé pendant les trois ans de formation (en parallèle de mon emploi à temps plein) et aussi quand je me suis lancée totalement comme auto-entrepreneur.

L’apprentissage au coeur de mon projet

Avec du recul, je pense que j’aurai eu besoin d’un regard extérieur pour m’organiser et gérer mon temps entre les séances de shiatsu, la communication, la comptabilité et la vie privée.

Outre la formation de shiatsu, j’ai suivi les formations Marketing Digital et Facebook de LiveMentor afin de faire une communication la plus professionnelle possible.

J’aime apprendre et à mon sens c’est nécessaire pour ne pas rester que sur ses acquis.

Je sais que je continuerai à me former, à évoluer.

Avec la formation en marketing digital, j’ai pris du recul sur les différents outils, ceux qui étaient adaptés pour mon activité et à la manière de les mettre en œuvre.

Celle sur Facebook m’a permis d’avoir une page bien gérée et bien créée. Merci pour tous ces précieux conseils.

« Mon auto-entreprise Shiatsu de Loire existe depuis un an. J’adore ce que je fais, je suis heureuse de me lever le matin. »

Si la crise du coronavirus est un coup dur, ce n’est pas la fin.

Je sais que dès que mon cabinet réouvre, les clients seront là.

Je souhaite augmenter le nombre de rendez-vous, avec toujours le souci de proposer des séances de qualité. Je vais aussi me poser pour repenser ma lettre d’info et proposer des ateliers en vidéos.

A mon avis, il est important d’être soutenu cela facilite la réalisation du projet. Il faut avoir conscience de ses propres limites et chercher les ressources, les personnes, les formations pourvu remédier.

Aude

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Aude Jeandrot

Aude Jeandrot

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :