Recherche de mots-clés SEO : La stratégie complète de LiveMentor

Photo de Thomas Meyer

Thomas Meyer

Illustration de Recherche de mots-clés SEO : La stratégie complète de LiveMentor

 

Vous vous perdez dans la jungle des mots clés ? Pas de panique, suivez le guide ! 

En tant que Responsable SEO chez LiveMentor, je croise régulièrement le chemin d’entrepreneurs qui se posent beaucoup de questions sur la recherche de mots-clés pour le SEO de leur site ou blog. Si c’est également votre cas, je vous rassure, c’est tout à fait normal.

En matière de référencement naturel, le travail sur les mots-clés est au cœur de votre stratégie. Ce n’est un secret pour personne. Elle a un impact sur toutes les autres actions SEO que vous allez mener, du choix de vos contenus à leur promotion. Parmi les questions qui reviennent souvent, il y a par exemple : 

  • « Combien de mots-clés dois-je cibler ? »
  • « Puis-je avoir le même mot-clé pour différents articles ? »
  • « Comment savoir si un mot-clé est pertinent pour mon site ? »
  • « Combien de fois dois-je placer mon mot-clé dans mon article ? »
  • « J’ai l’impression que tous les outils de mots-clés SEO me proposent les mêmes suggestions », etc.

Si vous vous les posez aussi, vous êtes au bon endroit !

Ce sont autant d’interrogations qui doivent être élucidées pour avancer sereinement dans sa stratégie de référencement naturel.

Je ne dis pas que le travail sur les mots-clés est quelque chose de simple. Au contraire, j’étais moi-même perdu dans cette jungle à mes débuts !

En bon débutant, je me contentais d’écrire des articles sur tout un tas de mots-clés, puis d’attendre passivement de voir ce qui mordait à l’hameçon de Google…

pêcher des mots-clés

… sauf que la pêche est rarement fructueuse sans appât.

Vous allez d’ailleurs comprendre le sens du terme « appât » au fur et à mesure de votre lecture.

L’objectif de ce guide est de défricher toutes vos interrogations concernant la stratégie de mots-clés pour le SEO, et de construire ensemble votre première liste de mots-clés. 

Toutes les techniques que vous allez lire ici ont été testées par LiveMentor.

Sommaire :

Introduction : Qu’est-ce que la recherche de mots-clés en SEO ?
1. Les 3 types de mots-clés en SEO
2. La stratégie de LiveMentor pour trouver des mots-clés
3. Comment trouver des mots-clés pertinents en moins de 20 minutes ?
4. Comment sélectionner les mots-clés qui feront la différence pour votre SEO ?
5. Que faire après avoir sélectionné vos mots-clés ?

C’est parti !

Introduction : Qu’est-ce que la recherche de mot-clés en SEO ?

La recherche de mots-clés en SEO, c’est le processus qui consiste à trouver des expressions (alias « mots-clés ») que les internautes utilisent dans les moteurs de recherche comme Google afin d’optimiser ses contenus autour de ces termes et de les positionner dans les moteurs de recherche.

Chaque type de contenu que vous allez créer sur votre site ou blog doit être optimisé autour d’un mot-clé spécifique. Ce mot-clé devra ensuite être placé à différents endroits stratégiques de votre contenu.

Ces mots-clés représentent une sorte de boussole pour vos performances en référencement naturel : ils vous indiquent où aller et si vous faites des progrès ou non sur ces différentes requêtes.

Cette recherche de mots clés vous permet aussi de mieux comprendre votre audience en ayant une meilleure connaissance des expressions qu’ils utilisent pour vous trouver.

Aujourd’hui, le trafic de LiveMentor s’élève à 50 000 visiteurs par mois. Parmi eux, 40 % viennent tout droit de Google !

Il est évident qu’un grand nombre d’autres facteurs SEO impactent la croissance du trafic organique d’un site, comme les backlinks, l’optimisation du contenu, le maillage interne, le SEO technique… mais le facteur n°1 qui contribue au succès d’un site en matière de référencement naturel reste la recherche de mots-clés.

C’est ce travail qui nous a permis de nous positionner sur un certain nombre de requêtes en première page Google. Par exemple, nous avons utilisé la stratégie de ce guide pour repérer un mot-clé peu concurrencé sur lequel se positionner : « monétiser son site WordPress ». J’ai donc créé un contenu optimisé pour le référencement naturel autour de cette requête.

contenu optimisé pour le SEO

Et parce que ce mot-clé n’était pas très compétitif, mon article a rapidement atteint la position zéro sur Google !

article en position 0 sur Google

Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est la position zéro (aussi appelée « Featured Snippet »), c’est le résultat de recherche qui arrive devant le premier résultat naturel, en l’occurrence « WordPress.com » en position 1.

Elle est représentée sous la forme d’un bloc rectangulaire qui affiche une réponse brève et directe à une requête formulée sur Google par un internaute. Il s’agit aussi généralement du résultat qui est prononcé lorsque l’on effectue une recherche vocale.
J’ai aussi utilisé la stratégie de ce guide pour couvrir le mot-clé chaud suivant : « Formation WordPress ».

position SEO mot-clé transactionnel

Résultat : Nous sommes établis depuis plus de 2 ans, en première position sur ce mot-clé concurrentiel.

résultat seo sur la formation wordpress

Il en va de même pour une bonne partie de nos mots-clés « produits » comme :

  • Formation Marketing Digital (1ère position / 2 900 recherches mensuelles)
  • Formation E-commerce (3ème position / 1 600 recherches mensuelles)
  • Formation Instagram (2ème position / 1 000 recherches mensuelles)
  • Formation Copywriting (1ère position / 400 recherches mensuelles)
  • Formation Freelance (1ère position / 240 recherches mensuelles), etc.

Ou encore pour le mot-clé froid « Optimiser sa page Facebook » , sur laquelle nous nous sommes retrouvés en première page Google au bout d’un mois !

Optimiser sa page Facebook : 2ème position Google

Je vous explique la signification des termes « chaud » et « froid » dans la partie qui suit.
Sur ce, il est temps de passer aux choses sérieuses. Plus précisément, il est temps de générer une première liste de mots-clés SEO pertinents pour votre activité !

2. Les 3 types de mots-clés en SEO

En référencement naturel, il existe 3 catégories de mots-clés :

  • Les mots-clés génériques

Composés d’un seul mot, ils bénéficient d’un volume de recherche très élevé et donc, logiquement, de beaucoup de concurrence. Par exemple : « Voiture » ou « Veste ». Le problème, avec ces mots-clés, c’est qu’ils ne convertissent généralement pas très bien car les intentions des internautes sont trop différentes. Une personne qui recherche « Veste » sur Google va tomber sur des sites proposant toutes sortes de vestes en cuir, en velours, pour le sport, pour le ski, pour un mariage, pour jardiner…

Compliqué de se faire une place dans tout ça.

  • Les mots-clés de moyenne traîne

Composés de 2 à 3 mots maximum, ils enregistrent un bon volume de recherche mais bien moins élevé que celui des mots-clés génériques (au moins 2 000 recherches mensuelles). Ils sont un peu plus précis et spécifiques, comme par exemple : « Voiture électrique » ou « Veste de costume ». La concurrence est un peu plus faible et vos chances de vous positionner sont donc. plus élevées. Il vous faudra néanmoins créer un contenu de très bonne qualité et obtenir un petit lot de backlinks pour espérer vous positionner sur ces termes convoités en première page Google.

  • Les mots-clés de longue traîne

Composés de 4 mots ou plus, ils sont généralement très spécifiques. Des expressions comme « se former au marketing digital en ligne » ou « voiture pas chère pour étudiant » sont des exemples de mots-clés à longue traîne. Ces termes ne font pas l’objet d’un grand volume de recherches mensuelles (généralement entre 30 et 400 recherches par mois). Mais, lorsque vous les mettez bout à bout, ces mots-oclés apportent leur lot de trafic ! Surtout, ce qui est intéressant, avec ces mots-clés, c’est qu’ils apportent un trafic très qualifié. En résumé, ils enregistrent peu de recherches mensuelles mais les personnes cherchant ces termes ont une intention claire et font généralement partie de votre cible. Le trafic est donc plus faible mais la conversion plus élevée.

Les différents types de mots-clés en SEO

Avant d’aller plus loin, ayez bien en tête que vos mots-clés ne doivent pas forcément être étroitement liés à ce que vous commercialisez. Vous devez aussi penser aux intentions secondaires ! Retenez que les mots-clés de produit sont généralement très concurrencés et que vos potentiels clients ne cherchent pas uniquement ce que vous vendez directement.

Par exemple, si vous êtes un site e-commerce qui vend des cages pour oiseaux, voici le genre de mots-clés secondaires que vous pouvez couvrir :

intentions secondaires seo

Et non pas uniquement : 

  • Cage d’oiseau pas cher
  • Acheter cage d’oiseau
  • Meilleures cages d’oiseaux, etc.

Ceci a été la base de la stratégie SEO de LiveMentor. Si vous parvenez à intéresser votre lecteur avec un contenu véritablement intéressant et qui n’est pas commercial, il est alors probable que ce lecteur devienne un jour un acheteur.

type de recherche de mots-cles

3. La stratégie de LiveMentor pour trouver des mots-clés

La méthode traditionnellement conseillée est de vous positionner sur quelques mots-clés génériques, et beaucoup de mots-clés de longue traîne.

Sauf que, dans le cas de LiveMentor, cette stratégie n’est pas adaptée :

  1. Les mots-clés génériques sont extrêmement compétitifs, et nous devons nous battre contre des acteurs historiques bien implantés.
  2. Les mots clés de longue traîne sont beaucoup plus faciles, mais aussi beaucoup trop nombreux.

Nous avons donc travaillé sur une autre manière de segmenter les mots-clés, plus adaptée à notre cas. Et cette nouvelle segmentation consiste à séparer les mots-clés « chauds » des « froids » :

  • Les mots-clés « chauds » sont ceux qui ont de fortes chances de déboucher sur une action (une inscription à une formation ou à la newsletter, par exemple).
  • Les mots-clés « froids » sont des recherches plus informationnelles, pour lesquelles les visiteurs cherchent simplement une réponse à leur question (et rien de plus).

Dans le cas de LiveMentor, « formation WordPess » est une requête beaucoup plus chaude que « comment monétiser son site WordPress ». La première recherche témoigne d’une volonté de se former, tandis que l’autre est simplement un souci technique.

Ce que vous devez retenir, c’est qu’aller à l’essentiel revient donc à se concentrer sur les mots-clés chauds.

Le processus est toujours le même :

  1. Nous partons d’un mot-clé de moyenne traîne « chaud », comme « formation WordPress ».
  2. Nous définissons une dizaine de mots-clés « froids » autour de ce terme, comme « code HTML WordPress » ou « Sécuriser site WordPress ».

Ainsi, nous limitons nos efforts SEO aux requêtes qui ont un impact positif direct sur notre activité. Le nombre de visiteurs importe donc peu — c’est l’action que le visiteur va effectuer qui compte.

Parce que nous n’avons pas des moyens ni un temps illimités, nous avons concentré nos efforts sur les recherches qui sont les plus importantes pour les entrepreneur(e)s. Et vous allez rapidement comprendre que la mise en place de cette stratégie repose sur le même principe : aller à l’essentiel.

Lorsque l’on débute en référencement naturel, si l’on choisit un mot clé trop compétitif, on risque d’avoir plus de mal à se positionner et à atteindre la première page Google tant convoitée.

Dans un premier temps, il vaut mieux se concentrer sur des mots-clés dont la compétition est plus faible, pour commencer à construire son autorité de domaine.

Attention, tout de même, à ne pas uniquement vous concentrer sur les mots-clés de longue traîne. Cela peut être pénalisant pour votre SEO, car plus les jours passent plus l’algorithme de Google les rend obsolètes.

Je m’explique en 3 points :

Problème #1 : nombreux sont les sites qui ciblent plusieurs mots-clés de longue traîne sur des sujets similaires. Par exemple : 

– 7 petits-déjeuners sains pour perdre du poids

– 5 petits-déjeuners pour brûler du gras

L’algorithme Google Panda est là pour repérer les sites qui abusent des requêtes similaires.

Problème #2 : Google Panda est aussi présent pour détecter les contenus trop semblables. Il lutte activement contre la duplication de contenu et pénalise les sites qui en abusent. Le risque est beaucoup plus élevé avec les mots-clés de longue traîne. 

Problème #3 : comme si ce n’était pas assez, l’algorithme Google Hummingbird est aussi capable d’identifier exactement l’intention qui se cache derrière un mot-clé. Avant Google Hummingbird : Reconversion professionnelle ≠ Changer de vie professionnelle. Aujourd’hui, Google considère que l’intention est la même. Les résultats proposés seront donc similaires. Alors que, si vous optimisez un contenu autour d’un mot-clé de moyenne traîne, vous allez automatiquement vous positionner sur des dizaines voire des centaines de mots-clés !

Le site Backlinko en est un excellent exemple. Il a seulement 38 pages au total ! Et il se positionne sur des mots-clés très compétitifs, comme « Youtube SEO ». Son secret : il a désindexé / supprimé toutes les pages inutiles de son site, qui n’apportent aucun trafic. Les fameuses « pages zombies », dans le jargon du SEO.

pages zombies

Parmi ces pages zombies, nous pouvons retrouver :

  • Les pages de catégorie de blog
  • Les articles avec peu de mots
  • Les pages produits avec 0 vente
  • Les articles avec 0 trafic
  • Les pages auteurs
  • Le contenu dupliqué
  • Les pages périmées
  • Les mentions légales
  • Les requêtes similaires, etc.

Et parce qu’il concentre ses efforts sur seulement 38 articles, le jus SEO obtenu par les liens internes et externes (backlinks) est lui aussi concentré sur ces pages.

Google l’affirme lui-même !

pages zombies Google

Plus vous avez de pages sur votre site, plus votre autorité sera diluée. Or, en matière de SEO, la qualité l’emporte sur la quantité.

3. Comment trouver des mots-clés pertinents en moins de 20 minutes ?

Dans cette partie, je vais vous donner des astuces pour trouver de bonnes idées de mots-clés pour votre projet. Pour commencer, je vous propose donc d’ouvrir un petit tableur Excel ou Google Sheets, et de dérouler la recette que vous allez lire.

Gardez bien en tête les éléments que vous venez de lire juste avant. Ils vous seront utiles lors de votre sélection finale.

C’est parti !

1) Brainstormer une première liste d’idées de thématiques

En formation, on conseille à nos élèves de se poser les 3 questions suivantes, avant de se lancer dans leur recherche :

1- Quels sont les sujets qui intéressent mes personas ?

2- Quels sont les sujets liés à mon activité ?

3- Par quelles requêtes aimerais-je que mon site ou blog soit trouvé ?

Pour ce faire, nous recommandons de partir d’un simple tableau à 2 colonnes : « personas » à gauche et « problématiques » à droite. Cela vous permettra d’identifier les différentes problématiques auxquelles fait face votre audience.

Vous pouvez aussi utiliser un autre type de tableau, toujours en 2 colonnes, mais avec cette fois-ci « motivation » à gauche et « contenu » à droite. Identifiez toutes les motivations qui poussent vos clients à acheter chez vous, et pensez à des idées de contenu qui mettent en avant ces motivations.

En remplissant ces tableaux, vous verrez déjà apparaître des idées de sujets intéressants à traiter !

Admettons que vous soyez une agence de référencement naturel. Certains sujets pourraient par exemple être :

  • La rédaction de contenu SEO
  • Le référencement naturel technique
  • Le SEO local
  • Le SEO sur mobile
  • La vitesse de chargement
  • Le SEO sur YouTube
  • Les backlinks
  • Les CMS, etc.

Attention, il ne s’agit pas encore de mots-clés, mais plutôt d’une liste de thématiques générales qui gravitent autour votre projet. Pour chaque thématique, il faut ensuite creuser et affiner une sélection de mots-clés pertinents pour votre SEO.

C’est ce que nous allons voir dans les astuces qui suivent.

2) Penser aux créateurs de liens

En SEO, les backlinks sont le nerf de la guerre. Selon Google, il s’agit de l’élément qui corrèle le plus avec les positions dans les résultats de recherche.

Aujourd’hui il existe 2 catégories de personnes qui visitent votre site :

  • Ceux qui ont un site/blog dans votre niche
  • Ceux qui n’en ont pas

Problème : La plupart des créateurs de contenu écrivent uniquement pour leurs clients cibles. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, au contraire : placer les attentes de votre audience au cœur de vos écrits est essentiel ! Mais, si vous voulez obtenir des liens externes, vous ne pouvez pas uniquement compter dessus.

Pour le comprendre, prenons l’exemple de Steve Kamb, fondateur de Nerd Fitness.

Steve Kamb : Fondateur de Nerd Fitness

Steve s’est rendu compte que ses créateurs de liens n’aimaient pas juste partager de courts articles de conseils pour gagner des biceps : ils préfèrent les guides complets.Steve s’est donc concentré sur de la création de contenu qui attire ses créateurs de liens, c’est-à-dire : des guides détaillés, avec étapes, qui prennent les lecteurs par la main.

trouver des contenus qui plaisent à vos créateurs de liens

Exactement comme celui-ci : « Le guide ultime pour manger sainement. »

Il s’agit de conseils avancés qui intéressent davantage les curateurs de contenu dans la sphère du fitness ; ceux qui sont à la recherche d’astuces qu’on ne lit pas aux quatre coins du net.

Vous aussi, pensez à vos créateurs de liens ! Ceux qui ont le pouvoir de vous envoyer des backlinks. Vous verrez, votre contenu sera beaucoup plus susceptible d’être partagé par les curateurs de votre niche.

Bien évidemment, il faudra être proactif dans votre recherche de backlinks. Ils ne tomberont pas du ciel. Mais, avec cette approche, vous multipliez vos chances d’en obtenir.

J’ai conçu une trame sous fichier PDF pour vous aider à trouver des sujets qui plaisent à vos créateurs de contenu. Pour celles et ceux qui souhaitent l’obtenir, demandez-le-moi dans les commentaires de cet article et je vous l’enverrai par e-mail

3) Utiliser les fonctionnalités de Google

Les suggestions fournies par Google sont généralement très pertinentes car elles proviennent directement de la source. Une première façon de trouver des mots-clés SEO consiste donc à aller consulter la section « Recherches associées » en bas des résultats de recherche de Google.

Prenons un exemple avec le mot-clé « SEO chaîne YouTube » , en poursuivant le cas de notre agence de référencement naturel.

On lance la recherche Google et on descend tout en bas…

SEO suggestion mots cles

On se retrouve ainsi avec une première liste de 8 mots clés qui sont associés à celui que l’on vient de taper dans la barre de recherche. 

Plutôt cool ! Et on peut aller plus loin en choisissant un mot-clé de cette liste de suggestion et en reproduisant le même processus. Vous pouvez répéter cette méthode autant de fois que vous le souhaitez. Plus vous allez chercher en profondeur plus de nouvelles suggestions de mots-clés apparaîtront, comme par exemple :

  • Tags Youtube
  • Balise titre YouTube
  • Stratégie de contenu vidéo
  • Optimiser SEO description Youtube
  • Meilleurs outils SEO sur YouTube
  • VidIQ, etc.

Ces recherches sont très intéressantes car, si Google les affiche, c’est qu’elles sont très recherchées par les internautes.

On peut également aller consulter d’autres suggestions directement depuis la barre de recherche.

Recherches associées SEO

Pareil : si Google le suggère, c’est logiquement qu’il s’agit de mots clés que beaucoup de personnes cherchent. Puis on rince et on répète… encore et encore ! 🙂

Vous pouvez faire la même chose sur YouTube qui, je le rappelle, appartient à Google depuis 2006.

Rien de bien compliqué jusqu’à présent ! Poursuivons notre recherche.

4) Hacker Wikipédia

Wikipédia est aussi très utile pour la recherche de mots clés – c’est même une mine d’or !

Sous-estimé mais très utilisé par les experts en référencement naturel, Wikipédia est l’un des seuls endroits du net qui stocke librement des milliers de contenus rédigés par des experts de l’industrie, le tout organisé en catégories et sous-catégories.

Voici la marche à suivre pour effectuer une recherche de mots-clés SEO sur Wikipédia :

1. Tapons un mot-clé général qui nous intéresse pour notre activité dans la barre de recherche, comme « Marketing digital ».

2. Rendons-nous ensuite dans le sommaire de la page. Il contient tous les « sous-sujets » couverts par la page générale.

3. Cliquons sur un sous-sujet, par exemple : « Influencer une cible ».

recherche de mots-clés sur Wikipédia

4. Et voilà, on se retrouve avec une liste de nouveaux sous-thèmes pouvant être de bonnes idées de mots-clés SEO :

  • Les articles sponsorisés
  • La mesure d’audience
  • Le Growth hacking
  • L’ergonomie des pages web, etc.

Comme sur Google, on peut aller encore plus loin en cliquant sur les différents liens internes de ces sous-sujets, pour obtenir un tas de nouvelles suggestions

  • Optimisation de la vitesse
  • Analyse des liens
  • Techniques black hat SEO
  • Suivi de positionnement et d’indexation, etc.

Et on rince et répète encore pour chaque sujet intéressant, en creusant le contenu proposé.

Encore une chose : Wikipédia est vraiment le roi du maillage interne. Si vous voulez voir un bon exemple de liens internes sur les bonnes ancres, allez sur Wikipédia !

5) Keyword Surfer

Keyword Surfer pourrait être mon outil de recherche de mots-clés favoris. Pourquoi ? Parce qu’il montre des idées de mots-clés SEO à partir des résultats de recherche de Google. C’est rapide et efficace.
Tout ce que vous avez à faire est de télécharger l’extension « Keyword Surfer » sur Chrome store.

Keyword surfer

Et la prochaine fois que vous recherchez quelque chose dans Google, vous verrez une liste d’idées de mots-clés + des données sur chaque mot-clé.

6) Les Forums

En référencement naturel, il faut voir les forums comme des groupes de discussion ouverts 24h/24.

On peut y trouver de bonnes idées sur certains sujets, avec du contenu à jour et des personnes qui en parlent régulièrement.

Les forums sont souvent pleins d’informations et de nouveautés qui peuvent être l’occasion de cibler un mot-clé intéressant avant que tout le monde ne s’en empare.

Au-delà du SEO, ils sont aussi très utiles en copywriting pour comprendre les expressions utilisées, les peurs, les attentes, les intentions, les motivations, la vision des internautes qui parlent des thématiques qui vous intéressent. Cela permet ensuite d’utiliser les bons mots dans ses articles pour toucher son audience. Ramit Sethi, un expert en copywriting, utilise cette technique.

Pour trouver des forums sur les sujets que vous souhaitez cibler pour votre référencement naturel, vous pouvez utiliser cette structure dans la barre de recherche Google, en tapant :

« Mot-clé + forum » ou « Forum + mot-clé »

recherche de forum

Une fois que vous avez trouvé un forum actif, il suffit de regarder les différentes sections, comme on l’a fait sur Wikipédia 🙂

Utiliser les forums pour trouver les mots utilisés par votre audience

Puis de creuser les sections qui vous intéressent…

Forum SEO

Les forums sont très puissants !

7) Se balader sur Reddit

Il y a de fortes chances pour que votre audience se trouve également sur Reddit, ce qui en fait un excellent outil de recherche de mots-clés.

Voici comment procéder, en imaginant que vous vendez des boxes de vins français personnalisées via votre site e-commerce.

  1. Vous allez vous rendre sur Reddit et taper votre sujet principal dans la barre de recherche : « vin français ».
  2. Vous allez ensuite regarder les discussions qui ont le plus de commentaires et de likes (cela démontre l’intérêt pour ces requêtes).
utiliser Reddit pour la recherche de mots-clés seo

3. Puis, vous pouvez par exemple ajouter « vin français biologique » à votre liste de mots-clés. Si vous développez un blog à côté de votre site e-commerce, c’est un excellent moyen de cibler ces requêtes pertinentes pouvant générer du trafic.

8) Keywords Everywhere

C’est peut-être mon outil gratuit favori pour la recherche de mots-clés.

Keywords Everywehre est une extension Chrome très utile, qui génère une liste d’idées de mots clés sur la droite de l’écran lorsqu’on lance une recherche Google. Typiquement, lorsque je cherche « Devenir Freelance » sur Google, j’obtiens une liste de suggestions très utiles, qui sont recherchées par les internautes autour de ce mot-clé.

keywords everywhere

On peut amasser de nombreuses idées intéressantes de mots-clés pour le SEO :

  • Être freelance et salarié
  • Statut freelance auto-entrepreneur
  • Comment définir ses tarifs en freelance
  • Se déclarer en indépendant, etc.

Si votre blog parle de freelance, il peut être intéressant de savoir que les internautes veulent avoir des informations et être rassurés à propos des statuts, des différences avec la vie de salarié, des tarifs fixés, des taux journaliers moyens, ou encore de l’expérience à avoir.

J’aime beaucoup cet outil pour 3 raisons :

  1. La liste de suggestions proposées est très longue et précise.
  2. L’outil propose non seulement les mots-clés connexes mais aussi ce que les gens recherchent autour de ce mot-clé.
  3. Il est intégré dans plusieurs autres plateformes, comme Youtube ou Amazon.

9) Ubersuggest

C’est l’outil du chef Neil Patel, que nous apprécions particulièrement chez LiveMentor. En plus de son blog très qualitatif de marketing et de SEO, Neil a aussi mis en place un puissant outil de référencement naturel.

Non seulement Ubersuggest génère des mots-clés à partir des suggestions de recherche de Google, mais il vous donne aussi des données sur chaque mot-clé (comme le volume de recherche, le CPC, la difficulté du mot-clé, les premiers résultats Google qui apparaissent pour chaque mot clé, le nombre de liens qu’ils ont reçus de la part des autres sites, etc.).
Pour ce faire, commençons par entrer l’expression clé choisie dans la barre de recherche, comme « Publicité Facebook ».

recherche de mots clés ubersuggest

Vous obtenez un aperçu pour :

  • Le volume de recherche : nombre de recherches mensuelles.
  • La difficulté SEO : estimation de la compétition organique.
  • La difficulté « payant » : estimation de la compétition pour les annonces publicitaires.
  • Coût par clic : coût moyen par clic pour une annonce payante (Google Ads).

Ces chiffres seront particulièrement utiles dans la troisième partie de ce guide, consacrée à la sélection des mots-clés. À l’étape de la recherche, ce qui nous intéresse est la partie située juste en dessous : « Idées de mots-clés ». 

Vous pouvez développer votre idée de base en utilisant les 5 variables d’idées de mots-clés dans Ubersuggest :

  • Suggestions
  • En relation
  • Questions
  • Prépositions
  • Comparaisons
utilisation d'ubersuggest

Neil Patel propose lui-même une astuce en 3 étapes pour la recherche de mots-clés sur son outil, et qui fonctionne pour tout type de site/blog :
Étape 1 : Dans la barre de recherche d’Ubersuggest, entrez le lien du site de l’un de vos concurrents. Admettons que vous possédez un blog sur le référencement naturel : vous allez donc par exemple rentrer dans la barre de recherche, le site Abondance, en sélectionnant le pays « France ».

Ubersuggest

Étape 2 : Dans la colonne de gauche, cliquez sur « Top Pages« .

top pages ubersuggest

Vous allez atterrir sur un rapport qui ressemble à ça :

rapport SEO ubersuggest

Ce rapport nous montre toutes les top pages de votre concurrent, qui est positionné sur la même niche que vous.

Il s’agit des pages qui connaissent le plus de trafic et qui ont de bonnes positions sur Google.

Étape 3 : Choisissez une de ces top pages qui vous inspire et que vous pourriez imaginer sur votre propre blog. Le but va être de regarder tous les différents mots-clés qui génèrent du trafic vers cette page.

Pour ce faire, il faut cliquer sur le bouton « Tout voir » de la catégorie « Visites estimées ».

Une fois que c’est fait, vous allez voir apparaître une liste de mots-clés. Ce sont sur ces mots-clés tapés par les internautes, que le contenu de la page sélectionnée est trouvé et consulté.

Vous pouvez aussi regarder les top pages (colonne de gauche) pour un mot-clé donné, et voir les mots-clés ciblés par les premiers résultats sur la requête concernée (hors concurrents).

10) Answer The Public

Answer The Public génère automatiquement différentes requêtes que les utilisateurs cherchent sur Google.

Il suffit de taper un mot-clé dans la barre de recherche, par exemple « référencement naturel ».

utiliser answer the public pour le seo et le copywriting

Ensuite, une liste de sujets connexes vont apparaître. Il est excellent pour connaître les intentions des utilisateurs ! Cet outil est très utile, notamment si vous envisagez de construire votre site/blog sur une logique de cocons sémantiques.

Un bon outil gratuit pour compléter sa liste de mots-clés.

11) Ahrefs

C’est l’outil SEO que l’on utilise quotidiennement chez LiveMentor (coucou Baptiste Dodane) !

Très connu pour sa capacité d’analyse du trafic, du positionnement, des backlinks et de la santé globale du site, Ahrefs est aussi très utile pour la recherche de mots-clés en SEO avec sa fonctionnalité Keyword Explorer.

En plus de fournir un grand nombre de données utiles sur chaque mot-clé recherché, cette fonctionnalité permet de juger au premier coup d’œil si ce mot-clé mérite d’être approfondi.

Prenons par exemple « Formation Marketing Digital ». L’outil nous propose une belle vue d’ensemble : volume de recherche, clics, CPC… tout y est. Mais ce qui fait vraiment la force de cette fonctionnalité est la possibilité de connaître la difficulté du mot-clé qui comprend le nombre de backlinks nécessaires estimés !

C’est une donnée très importante, notamment pour la sélection du mot-clé, que nous verrons au chapitre suivant.

12) Utiliser ses concurrents pour trouver des mots-clés

Je vais maintenant vous partager une astuce pour trouver plein de mots-clés pertinents grâce à vos concurrents.

  1. La première chose à faire est de se rendre sur Ubersuggest et de taper votre domaine dans la barre de recherche. 
  2. Ensuite, allez sur l’onglet « Analyse de la concurrence » puis « sites similaires ». 
trouver des mots clés grâce à ses concurrents

Vous allez trouver tous les sites qui sont en compétition avec le vôtre.

3. Retirez les gros médias qui ne sont pas des concurrents directs comme Hubspot, Capital, L’express.fr en cliquant sur la petite croix.

Vous avez maintenant une liste de concurrents pertinents. 

4. Ce que vous allez faire ensuite, c’est scroller un peu plus bas pour voir les mots-clés communs, le keywords gap, le trafic, le nombre de Backlinks…

Ce qui nous intéresse ici, c’est le keywords gap : cela vous montre tous les mots-clés pour lesquels vos concurrents se positionnent mais pas vous. C’est une mine d’or. Je vous recommande d’exporter au format CSV toutes les listes de mots clés pour les concurrents les plus pertinents, afin de générer une bonne liste d’idées de mots-clés

fonctionnalité keywords gap sur Ubersuggest

Bien évidemment, les mots-clés de votre liste finale ne seront pas tous intéressants. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de vous concentrer sur les mots-clés de longue traine (2 ou 3 mots) qui ont un bon volume de recherche, un bon CPC (plus il est haut, plus les gens dépensent de l’argent sur ce terme) et une difficulté SEO faible (en dessous de 30). 

En creusant les suggestions pour tous vos concurrents, vous pouvez être sûr de trouver des idées intéressantes pour faire grossir votre trafic.

Il n’y a pas de secret : en SEO, tout part d’une recherche de mots-clés. Regardez juste ce qui marche pour vos concurrents, trouvez leur faiblesse et créez un contenu de meilleure qualité.

13) Saisir les opportunités des mots-clés d’actualité

Voici une autre expérience que nous avons menée : être les premiers à parler d’une nouveauté.

Des nouveautés apparaissent régulièrement dans votre domaine. Quand ce genre d’événements arrive, oubliez votre calendrier éditorial et foncez ! Un article complet sur le sujet vous permettra de gagner en autorité auprès de votre communauté.

Google analytics

Les mots-clés d’actualité peuvent avoir un gros impact sur votre SEO. En étant les premiers, vous aurez de fortes chances d’être relayés par les suivants car vous deviendrez la source qui fait autorité. Et vous aurez peut-être aussi la chance d’apparaître sur Google Discover !

14) Outils bonus

Il existe bien sûr plein d’autres techniques et outils disponibles que je ne connais pas. Je vous invite d’ailleurs à me dire dans les commentaires quels sont ceux que vous utilisez pour votre recherche de mots-clés.

Mais, parmi les autres outils SEO que l’on pourrait citer, il y a :

  • SEMrush
  • Google Keyword Planner
  • Moz Keyword Explorer
  • KWFinder

Personnellement, je recommande l’outil SEOQuantum qui en plus de sa fonctionnalité d’analyse sémantique, permet d’identifier de nouveaux mots-clés pertinents.

Ne vous arrêtez pas à 2 ou 3 méthodes ou outils : c’est en les cumulant que vous trouverez les meilleures opportunités.
Et maintenant, nous pouvons passer à la sélection finale de vos mots-clés 🙂

4. Comment sélectionner les mots-clés qui feront la différence pour votre référencement naturel ?

Avec les astuces que nous venons de voir, votre liste devrait déjà commencer à prendre forme. Félicitations, vous avez fait la première grosse partie du travail. Le plus fun reste à venir !

L’objectif n’est pas de se jeter sur tous les mots-clés que vous repérez : il faut procéder à un tri final pour sélectionner ceux qui ont le plus de potentiel en termes de référencement naturel pour votre site ou blog.

Chez LiveMentor, nous passons chaque mot-clé au crible, en suivant le processus que je m’apprête à vous partager.

1) Analyser le volume de recherches mensuelles des mots-clés

C’est généralement le premier indicateur à regarder, avant de choisir un mot-clé. Le volume de recherche dépend de la popularité de la requête, c’est-à-dire du nombre de personnes qui la cherchent chaque mois. Plus un volume de recherche sera élevé sur un mot-clé donné, plus la compétition sera rude car il y aura beaucoup de demandes.

recherche exercice abdos sur ahrefs

Il n’existe pas de « seuil de volume idéal ». Cela dépend fortement de l’industrie dans laquelle on se trouve. Par exemple, sur « exercice abdos » on atteint les 14K en volume de recherches mensuelles.Au contraire, sur une industrie plus spécifique, et donc moins cherchée, comme « audit SEO », on se situe sur du 1.9K de recherches par mois. 

recherche audit SEO sur ahrefs

Cela fait une vraie différence ! Et cela ne veut pas pour autant dire que le mot-clé « audit SEO » n’est pas puissant.

L’objectif pour vous va être de définir ce qu’est un volume de recherche « élevé » et « faible » en fonction de votre domaine d’activité, en faisant des comparaisons sur les différents volumes de recherches que vous obtenez sur des mots-clés pertinents.

Ensuite, choisissez vos mots-clés en fonction de ce qui est « normal » dans votre domaine. Il est important de toujours garder un volume de recherche mensuel décent.

Personnellement, c’est toujours le premier indicateur que je regarde. C’est lui qui va me dire si cela vaut ou non la peine de travailler ce mot-clé. Par exemple, si je vois que seuls 10 personnes par mois recherchent ce mot-clé, il vaut sans doute mieux ne pas se positionner dessus.

2) Confirmer la tendance de ses mots-clés avec Google Trend

Vous venez de trouver un mot-clé intéressant avec un volume de recherche décent ? C’est très bien ! Mais encore faut-il s’assurer que la tendance de la requête n’est pas en train de baisser…

Par exemple, je doute que l’intérêt autour de la Tecktonik se soit accentué en 2021.

Google Trend

Entre 2004 et aujourd’hui, on voit clairement qu’il s’agit d’un phénomène de mode qui a duré très exactement de 2006 à 2008.

Il serait dommage de gaspiller son énergie autour d’un mot-clé dont la tendance est décroissante.

L’outil Google Trend est très utile pour savoir si la popularité d’un mot-clé va en augmentant ou au contraire, si elle s’éteint doucement. C’est un élément important à prendre en compte dans la sélection de ses mots-clés. Il vous donne également la possibilité de voir la popularité d’un mot-clé par région, ce qui peut être important pour une stratégie de référencement naturel local.

3) Analyser ses concurrents en première page Google

À chaque fois que je repère un mot-clé sur lequel il serait intéressant de se positionner, j’analyse TOUJOURS les 3 premiers résultats qui tombent.

Si je vois qu’il s’agit de mastodontes, comme Wikipédia ou Hubspot, alors peut-être qu’il serait mieux de barrer ce mot-clé de ma liste. Mais si je vois au contraire qu’il s’agit de sites ou blogs moins populaires, c’est un signe que les premières places sont plus accessibles !

C’est exactement la stratégie que j’ai utilisée pour couvrir la requête « coaching pour entrepreneur », sur laquelle LiveMentor arrive aujourd’hui en première position Google. Pour cette requête, je me suis d’abord assuré qu’il s’agissait bien d’un mot-clé pertinent et peu concurrencé.

Analyse Ubersuggest

  • Volume de recherche mensuel : 170 (OK)
  • Difficulté SEO : 36 (OK)
  • Coût par clic : 1,21 euros (OK)
  • Mot-clé en lien avec l’activité de LiveMentor (OK)

Bingo ! Mais il faut encore regarder les premiers résultats sur cette requête.

SEO sur la requête coaching pour entrepreneur

Comme je vois qu’il s’agit de sites moins puissants, je peux espérer me retrouver dans le top 3 de ce mot-clé.

Quels sont les indicateurs qui permettent de juger la puissance SEO des premiers résultats ?

  • L’autorité du domaine
  • L’autorité de la page concernée
  • L’ancienneté du domaine
  • Le nombre de backlinks
  • Le nombre de backlinks obtenus sur la page concernée
  • Le taux de rebond sur la page concernée
  • La notoriété spontanée du site
  • La fate de création du contenu
  • Le nombre de commentaires
  • Le nombre de partages sur les réseaux sociaux

Il existe un super outil pour contrôler rapidement la puissance des premiers résultats, directement depuis Google : MozBar, un plugin développé par Moz SEO, et compatible avec Google Chrome.

En un coup d’œil, vous pouvez juger de la puissance d’un résultat selon les 2 critères les plus importants :

  1. L’autorité de domaine (DA)

Elle concerne la force du site en général (ancienneté de domaine, santé globale du site, nombre de backlinks…).

  1. L’autorité de la page (PA)

Elle concerne la force de la page trouvée sur Google suite à une recherche (nombre de backlinks, commentaires, partages…).

analyse seo avec mozbar

Analyser les sites concurrents sur les requêtes que l’on souhaite viser est un travail essentiel, et pas uniquement pour connaître leurs statistiques.

Il est aussi pertinent d’analyser le contenu des premiers résultats : 

  • Format
  • Structure
  • Plan
  • Introduction
  • H2
  • Qualité du Copywriting
  • Longueur cible du contenu
  • Nombre de mots-clés SEO
  • Repérer les mots-clés synonymes et secondaires
  • Exemples utilisés
  • Statistiques utilisées

Pour ce faire, il existe un excellent outil français : j’ai nommé Thruuu !

Il s’agit d’un analyseur de la SERP de Google, qui permet aux rédacteurs web et référenceurs d’extraire toutes les données de la page de recherche pour une requête donnée.

Cet outil a été développé par un expert français du SEO que j’admire, Samuel Schmitt. Celui-ci a d’ailleurs récemment accepté d’écrire un article sur le blog de LiveMentor, que vous pouvez découvrir ici : 10 conseils d’expert pour faire grandir votre blog !

4) La difficulté du mot-clé

La plupart des outils de recherche de mots-clés ont des fonctionnalités permettant d’estimer le degré de difficulté d’un mot-clé, y compris :

  • Ubersuggest
  • AhRefs
  • SEMRush
  • KWFinder
  • Moz

Cela permet d’estimer la difficulté à se positionner dans les 10 premiers résultats de recherche organique pour un mot-clé donné, dans un lieu donné (en France, par exemple).

Le degré de difficulté d’une requête est calculé en fonction de différents éléments, comme l’autorité de domaine des meilleurs résultats et le nombre de backlinks qu’ils ont obtenus. Le résultat est ensuite reporté sur une échelle algorithmique de 0 à 100. Plus le résultat est proche de 100, plus il vous sera difficile de vous placer sur ce mot-clé.

Par exemple, nous avons récemment ciblé un mot-clé appartenant à la catégorie des requêtes courtes (2 mots) : « Reconversion professionnelle ». Étant donné qu’il s’agit d’une requête plus concurrentielle que « monétiser site WordPress », cet indice de difficulté va nous être très utile !

Keyword difficulté sur Ahrefs
indice de difficulté du mot-clé « Reconversion professionnelle » sur Ahrefs

L’outil Ahrefs nous affiche une difficulté moyenne de 11 sur le mot-clé « Reconversion professionnelle ».

Cela nous a déjà permis de confirmer le choix de ce mot-clé, qui a une difficulté très raisonnable pour un mot-clé court à la recherche mensuelle de 37K ! Mais surtout, la data extraite par l’outil nous fournit un élément capital : une estimation du nombre de backlinks à obtenir pour se positionner dans le Top 10 sur cette requête. Plus le mot-clé sera concurrencé, plus le nombre de backlinks à obtenir sera élevé.

En l’occurrence, après avoir pris en compte dans son calcul le degré d’autorité du site LiveMentor, je peux voir que Ahrefs estime qu’il nous faudra environ 12 liens entrants pour se positionner dans les premiers résultats Google pour cette requête.

12 backlinks ce n’est pas rien. Il faut fournir un certain travail avant de les obtenir. Mais ce n’est pas impossible non plus, et d’ailleurs. les indications de ces outils ne sont pas une science exacte. Parfois, il suffit de beaucoup moins si votre contenu est complet.

Si la requête a un certain intérêt pour votre activité, comme « reconversion professionnelle » en a pour LiveMentor, vous pouvez alors vous permettre de saisir l’opportunité.

C’est ce que nous avons fait :

Analyse du nombre de backlinks sur ahrefs

18 backlinks obtenus jusqu’à présent sur notre article de blog couvrant ce mot-clé.

Et le choix de ce mot-clé a porté ses fruits, puisque cet article se positionne actuellement 4ème Google sur le mot-clé « Reconversion professionnelle » (juste derrière des sites officiels ou très spécialisés comme Pôle Emploi ou Nouvelle Vie Pro). Cette bonne position nous apporte son lot de visites, avec un trafic d’environ 1 700 visites mensuelles qui ne cesse de croître.

Nous avons fait exactement la même chose en ciblant cette fois-ci un outil : Typeform (18 000 recherches mensuelles et 44 de difficulté SEO). Les outils possèdent généralement de bons volumes de recherches mensuelles. Nous nous positionnons 3e sur ce mot-clé très concurrencé.

position 3 sur la requête typeform

L’astuce, pour espérer se positionner avec les outils, est la suivante :

  • Ne pas parler uniquement de ses caractéristiques
  • Ne pas uniquement le comparer à d’autres outils similaires

Mais montrer plutôt comment l’utiliser concrètement avec des cas pratiques et des tips d’utilisation, selon votre projet. C’est ce que la majorité des internautes s’attend à trouver.

Voici un exemple sur le blog de LiveMentor :

trouver mots clés Livementor

On va plus loin que la simple description technique de l’outil : on donne des conseils concrets avec des exemples et des illustrations.

Attention, tout de même : ici, l’autorité de domaine de LiveMentor (50) nous permet d’aller chercher un mot-clé plutôt concurrencé comme celui-ci. En effet, la difficulté du mot-clé est inférieure à notre autorité de domaine.

autorité de domaine SEO du site livementor

J’insiste : si votre site est récent, privilégiez d’abord les requêtes plus longues pour obtenir un premier niveau de popularité. Par la suite, quand votre SEO se sera amélioré, vous pourrez aller chercher des mots-clés plus concurrencés 🙂

Le top du top, c’est de trouver un mot clé avec un bon volume de recherche et une compétition raisonnable !

5) Le Taux de Clic (CTR)

Avec la hausse de l’exposition des annonces publicitaires et des résultats optimisés (Features Snippet) sur Google, le taux de clic des internautes sur les résultats organiques est en baisse constante. Google cherche en effet de plus en plus à limiter le nombre de clics des utilisateurs en apportant une réponse claire, précise et rapide à leur requête.

Une fois de plus, le volume ne dit pas tout ! On peut avoir un énorme volume de recherche organique sur un mot-clé, mais très peu de clics. Vous allez le comprendre par vous-même avec cette capture d’écran.

analyse CTR

Sur cette page de résultats, on voit des annonces publicitaires et un double Feature Snippet d’un gros nom de domaine (Wikipédia).

À première vue, on sait déjà que le clic sur notre résultat sera limité sur cette requête. Résultat : le volume de recherche ne dit qu’une partie de l’histoire. 

Pour obtenir une estimation complète du nombre de clics que l’on obtiendra sur une requête, il faut aussi estimer le taux de clic organique. Vous pouvez utiliser certains des outils cités dans ce guide pour obtenir une estimation du taux de clic organique sur un mot-clé donné :

  • Ubersuggest
  • Ahrefs
  • Moz

Par exemple, si l’on reprend notre requête « reconversion professionnelle » :

analyse de la requête reconversion professionnelle sur ahrefs

Ahrefs nous indique qu’il y a plus de clics sur des résultats naturels que sur des annonces payantes pour ce mot-clé. 80 % des clics se font sur les liens organiques, contre 20 % sur les liens publicitaires.

« Reconversion professionnelle » est donc une requête au bon potentiel car, en plus d’avoir une difficulté correcte, les résultats sur ce mot-clé ne sont pas envahis par des annonces publicitaires et/ou des Feature Snippet !

position 4 dans les SERP sur la requête reconversion professionnelle

6) Oublier les mots-clés SEO sur lesquels on n’est pas légitime

Parfois, il peut arriver que l’on tombe sur un très bon mot-clé (bon volume de recherche, bon CTR, compétitivité OK etc.). Génial, on se dit que ce mot-clé est parfait. Mais, même si tous les signaux sont au vert, il faut se poser les questions suivantes :

  • Suis-je crédible sur ce sujet ?
  • Est-ce que je suis légitime à écrire sur cette thématique particulière ?
  • Est-ce que mon audience est prête à recevoir du contenu sur ce sujet ?

Typiquement, sur le blog de LiveMentor, nous traitons uniquement des sujets sur lesquels nous sommes capables d’apporter de la valeur à notre audience (comment se lancer en freelance, comment créer son site e-commerce, de WordPress, du copywriting…). Il s’agit de compétences que l’on possède en interne, sur lesquels nous sommes en mesure de répondre aux questions de nos élèves.

Conclusion : si vous n’êtes pas qualifié sur le sujet que vous traitez et que vous avez peu de ressources pour répondre aux attentes (expérimentation de stratégie, résultats, témoignages, preuves…), il vaut mieux le laisser de côté car vos lecteurs s’en rendront vite compte.

5. Que faire après avoir sélectionné vos mots-clés SEO ?

Après avoir choisi les mots-clés SEO qui sont les plus pertinents pour votre site ou blog, et écarté les autres, votre première liste sera bien réduite. On peut passer de 100 mots clés à une trentaine ou une vingtaine finalement retenus.

Il vous reste à présent deux étapes à faire :

1. Analyser l’intention de recherche sur les mots-clés retenus

D’abord, posez-vous ces 2 questions :

  • Quels problèmes ont-ils ?
  • Où se situent-ils dans leur réflexion commerciale?

Ainsi, vous pourrez calibrer vos contenus pour qu’ils informent votre audience ou leur proposent des solutions commerciales. Plus concrètement, la compréhension de l’intention de recherche peut se faire par l’analyse des pages et contenus affichés sur le moteur de recherche pour une recherche donnée.

En comprenant les articles déjà placés dans les premiers résultats de Google, leurs contenus, leurs formes, leurs angles vous pourrez décider comment vos propres articles doivent être écrits, et la meilleure forme à appliquer.

En d’autres termes, analysez vos concurrents sur Google, c’est-à-dire les pages qui apparaissent dans les premiers résultats pour une requête donnée. N’oubliez pas l’outil Thruuu, il vous sera très utile dans cette démarche !

2. Établir un champ sémantique

La dernière étape consiste enfin à établir un champ sémantique autour de chaque mot-clé sélectionné. Ce champ sémantique contiendra des mots-clés secondaires et des mots-clés synonymes.

Le mot-clé en lui-même n’est pas suffisant. Il ne faut pas uniquement optimiser son contenu autour du mot-clé ciblé, c’est une grosse erreur. Rappelez-vous que les internautes peuvent trouver l’un de vos articles qui couvre un mot-clé spécifique en formulant pourtant une requête différente ne contenant pas ce mot-clé ciblé.

La mise à jour Google Hummingbird permet à Google d’aller au-delà des simples mots-clés. Aujourd’hui, Google essaie plutôt de comprendre le sujet de votre page en interprétant tout le champ sémantique qui gravite autour de votre mot-clé.

On parle de référencement éditorial.

Il faut donc désormais prendre en compte ce que l’on appelle les fameux mots-clés LSI (Latent Semantic Indexing), dans le jargon du SEO. Ces mots-clés LSI ne sont rien de plus que des variantes de votre mot-clé principal. Ils sont constitués de mots-clés synonymes et secondaires.

Par exemple, pour le terme « reconversion professionnelle », voici ce que les internautes cherchent également :

Mots-clés synonymes :

  • Réorientation professionnelle
  • Changer de vie professionnelle
  • Se reconvertir
  • Projet de reconversion
  • Réussir sa reconversion professionnelle
  • Changer de métier, etc.

Mots-clés secondaires :

  • Se reconvertir à 40 ans
  • Se reconvertir à 50 ans
  • Reconversion professionnelle dans l’entrepreneuriat
  • Se reconvertir en freelance
  • Bilan de compétences
  • Choix du nouveau métier
  • Reconversion professionnelle en marketing digital, etc.

C’est ce travail effectué sur le champ sémantique autour du terme reconversion professionnelle qui a par exemple permis à notre article sur la fixation des tarifs en freelance d’être trouvé sur deux mots-clés SEO différents en première page Google :

a) Tarifs Freelance

travail sur les requêtes synonymes pour le SEO

b) Prix Freelance

LSI keywords

Il existe des outils sur le marché du SEO permettant de déceler ces mots-clés LSI. Parmi mes favoris :

Et, surprise, il s’agit d’outils… français ! 😉

Ce travail, souvent laissé de côté, est d’une importance cruciale. L’extension Google Chrome « Keywords Everywhere » vous sera aussi très utile !

Attention : pour certaines requêtes concurrentielles, ajouter une seule fois le mot-clé secondaire peut ne pas suffire. Pour trouver le nombre requis d’occurrences, Google est notre meilleur allié car il nous suffit d’observer ce que fait la concurrence.

Vous pouvez le faire à la main, en comptant combien de fois chaque résultat du top 5 mentionne un mot-clé dans son contenu, puis faire une moyenne.

Pour gagner du temps et de la précision, une autre solution est d’utiliser des outils qui vont venir calculer ce fameux nombre d’occurrences, en prenant également en compte la position de la page et la taille de son contenu (Thot SEO le propose nativement, par exemple).

Utilisation de l'outil Thot SEO

Un petit avertissement, cependant… avant de viser 2 requêtes différentes avec une seule et même page, vérifiez toujours que cela soit possible. Mettons que vous envisagiez de viser ces 3 requêtes avec notre page sur les tarifs des freelances : 

  • Combien facturer en freelance ? 
  • TJM freelance 
  • prix freelance

Voici une méthode simple et pragmatique : 

1 – Tapez les 3 mots-clés dans 3 onglets Google en navigation privée.

2 – Comparez les résultats en commun sur chacune des SERPs. 

analyse des SERPS en SEO

Dans notre cas, nous avons : 

  • « Prix freelance » et « Combien facturer en freelance ? » qui partagent plus de 5 URLss en commun, on peut donc les traiter avec la même page. 
  • « TJM freelance » et « Combien facturer en freelance ? » n’ont aucune URLs en commun, on fera donc plutôt deux pages distinctes.
  • Enfin « TJM freelance » et « Prix freelance » ont seulement 2 URLs en commun, on ne les traitera donc ensemble que si nous prévoyons un gros article ( 1200 mots minimum) et sinon séparément.

Petit bonus : comme « TJM freelance » et « Prix freelance » ont des URLs en commun, vous pouvez être certains qu’un lien entre ces 2 pages sera hautement apprécié par Google !

Évidemment, l’analyse se fait souvent sur des centaines de requêtes différentes. Cela prend un peu de temps, mais être rigoureux sur cette partie préparatoire vous garantit une bonne utilisation de vos ressources (temps ou argent).

3. Conseil de pro bonus : La longue variation de votre mot-clé

J’ai récemment expérimenté une technique : celle de la variation du mot-clé. Cette expérimentation, je l’ai menée sur l’article ciblant la requête « tarifs freelance ».

Après avoir analysé l’intention se cachant derrière ce terme, j’ai rapidement compris que les tarifs étaient l’un des plus gros pièges chez les freelances. C’est aussi ce qui ressortait dans les forums que j’ai consultés autour de l’univers du freelancing.

Résultat, j’ai intégré le mot-clé « pièges » dans mon titre SEO.

longue variation du mot-clé

Ainsi, depuis ce jour, nous nous positionnons non seulement sur la requête « Tarifs freelance » en 3ème position sur Google, mais aussi sur la requête « Pièges freelance » pour laquelle nous nous classons en 4ème position.

D’une pierre deux coups 🙂

positions SEO

Conclusion : les prochaines étapes

Voilà, nous venons d’arriver au stade final où l’on a pu construire une liste de mots-clés SEO intéressante. Je remercie toutes les personnes qui sont arrivées jusqu’ici !

Pour la suite, les prochaines étapes sont :

  • Optimiser ses contenus autour des mots-clés retenus (pour comprendre les stratégies de placement).
  • Suivre ses résultats (capital en SEO si l’on veut faire des progrès).
  • Mettre à jour et améliorer son contenu régulièrement (une position n’est jamais acquise définitivement).

Par ailleurs, ne vous concentrez pas uniquement sur le référencement naturel. L’optimisation SEO compte, mais ce qui va vous permettre de capitaliser sur vos efforts en référencement naturel et de faire la différence avec les autres est bien la qualité de votre copywriting !

Si vous n’arrivez pas à capter l’attention de votre lecteur, à faire en sorte qu’il s’intéresse à votre contenu, il sera compliqué de le garder actif sur votre page. Le temps de lecture passé sur la page, le taux de rebond (personne qui quitte la page rapidement) et les actions effectuées sur le contenu (inscription à une newsletter, clic sur un autre lien interne) comptent beaucoup en référencement naturel ! SEO et Copywriting sont intimement liés.

J’espère vraiment que vous avez apprécié notre guide sur la recherche de mots-clés pour le SEO. Et pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin, en maîtrisant tous les rouages du référencement naturel, LiveMentor a conçu sa formation SEO présentée par Baptiste Dodane et moi-même.
Et vous, à présent, quelle technique allez-vous tenter en premier ? Allez-vous essayer les forums pour votre recherche de mots-clés ? Ou peut-être vous allez utiliser les techniques vues sur Ubersuggest ? N’hésitez pas à me le faire savoir en laissant un petit commentaire 🙂

formation seo livementor

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Thomas Meyer

Thomas Meyer

Head of SEO chez LiveMentor