Logo white 2x
MENU
x
Clément H.

Clément H.

Clock
95 heures de cours
Free session
Premier Cours Gratuit

Présentation

Un diplômé de Master de Paris VI pour vous aider en sciences.

[Je ne prends plus d'élève pour le moment, ayant mon emploi du temps plein ! Je vous recommande de vous tourner vers d'autres mentors qui répondront tout aussi bien à vos attente. Bonne journée à vous !]

Bonjour à vous ! Mon nom est Clément, et je suis actuellement tout jeune diplômé d'un Master d'écologie (rien à voir avec les éoliennes et le tri sélectif; voir plus bas) à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI), actuellement en doctorat à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).Cela fait longtemps que je dispense conseils et connaissances à des étudiants en BCPST (Prépa bio), PACES (Première année de médecine), et à de nombreux élèves en Sciences du vivant par le biais du milieu associatif.

Aujourd'hui, je vous propose ainsi de mettre à votre disposition les connaissances acquises lors de mon cursus afin de pouvoir vous aider à comprendre, apprendre, et surtout apprécier des matières telles que l'anglais, la svt, la physique et la chimie ou les mathématiques à différents niveaux. Je vous propose une première heure gratuite afin que nous prenions un peu de temps pour faire connaissance, et pour que vous puissiez voir par vous même si je suis ce que vous recherchez. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des doutes : je serais ravis d'échanger avec vous, et de vous rediriger si besoin est !

    Ma vision du mentoring

Je me propose d'être à vos coté sur les points que vous avez du mal à comprendre en biologie, en physique ou en chimie, en vous expliquant autant que possible par le biais de schémas, de petits exercices ou d'exemples imagés. J'essayerais de vous transmettre tout le côté pratique et passionnant que peuvent contenir de telles matières, ce malgré les programmes enseignés au collège ou au lycée, en vous déroulant un peu les implications de ce que vous êtes en train d'apprendre. Ainsi, je pense arriver à faire en sorte qu'apprendre et retenir soit moins une corvée dans le but d'obtenir une note, et plutôt une activité dans laquelle vous trouverez un certain plaisir, et une grande fierté. Je ferais de mon mieux pour vous aider à relativiser si la peur de l’échec vous terrifie parfois : nous sommes tous passés par la, à un moment ou à un autre. Et avec un peu d'efforts, vous vous sentirez très vite mieux, j'en suis sur !Pour autant, je n'oublie pas que les notes comptent, et ferais en sorte de bien vous préparer au programme - et à votre professeur.

Concernant l'anglais, je préfère une approche plutôt pratique. L'enseignement supérieur demandant particulièrement aux étudiants de pouvoir comprendre des textes/articles/livres et de pouvoir présenter un travail original à l'oral, je mettrais l'accent sur ces points-là. Nous tenterons ainsi autant que possible de dialoguer intégralement en anglais, de passer le cap de la peur de mal prononcer ou de ne plus trouver ses mots à l'oral, et aussi d'intégrer petit à petit l'anglais à son quotidien (Regarder des films, des séries, des vidéos en anglais, ou bien lire des livres) pour mêler l'utile à l'agréable.Cela n’empêchera pas que nous nous étendront sur des aspects de grammaire et d'orthographe, en particulier pour détecter et modifier les mauvaises habitudes.

    Mon parcours

Le début de mon parcours scolaire est celui d'un jeune homme à la fois très curieux, mais aussi ennuyé en cours. Malgré ma fascination pour la science, que ce soit la physique, l'astrophysique, la chimie ou bien la biologie, le programme et le contexte scolaire aura beaucoup de mal à m’intéresser. Je trouve les réponses que je recherche plutôt dans des livres qui ne sont pas toujours de mon âge, et moins souvent dans les paroles de mes professeurs.Comme beaucoup, j'ai voulu mettre le chariot avant les roues.

J'ai finis par sortir du lycée avec un Bac S, mention "Assez bien". C'est alors que commence doucement ma transition vers l'envie d'apprendre, et l'envie de donner de mon temps pour apprendre

J'ai commencé mes études supérieures par une première année de médecine (PAES, actuellement PACES) à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI). Malgré mon redoublement, je n'arriverais pas à atteindre le numérus clausus pour passer à l'année suivante. Qu'à cela ne tienne. J'utiliserais une passerelle à mon université grâce à mes bons résultats en biologie pour passer directement en deuxième année de Licence en sciences du vivant, toujours à l'Université Pierre et Marie Curie. En même temps, je prépare le concours pour entrer en école de soins infirmiers, persuadé que le milieu de la santé est fait pour moi. Je remets à la vie, à l'aide de quelques camarades, une association dédiée à aider les étudiants en biologie de la faculté. Je tente ainsi, et autant que possible, de dispenser mon expérience et mes connaissances aux nouveaux venus, en organisant du parrainage, des rencontres avec les chercheurs et professeurs de la faculté, et d'autres choses.Grâce aux cours dispensés par mes professeurs à l'Université, mais aussi grâce aux jurys de mes épreuves orales d'entrée en école de soins infirmier, je réalise que le milieu de la santé n'est pas celui que je recherche. Je m'oriente donc vers une formation en écologie après avoir validé ma licence en science du vivant.

L'écologie, souvent confondue avec les éoliennes et le tri sélectif, est une branche de la biologie qui consiste à étudier les interactions entre les êtres vivants et leur milieu. Ainsi, là où le biologiste regarde généralement dans un microscope, l'écologue (et non pas "l'écologiste") regarde les choses à l'échelle des populations et des espèces, des comportements sociaux et de l'évolution des trais des individus à travers le temps.

J'ai finalement terminé mon Master d'écologie (Sciences de l'Univers, Environnement, Écologie - Spécialité Écologie, Biodiversité, Evolution) avec mention, et suis entré en thèse à l'Université du Québec à Montréal sur un sujet d'écologie forestière.

Cursus académique

  • diplômé de Université Pierre et Marie Curie (Paris VI)
  • Bac S mention Assez Bien

Avis des élèves

4 Avis
  • Extraordinaire
    4
  • Excellent
    0
  • Bien
    0
  • Moyen
    0
  • Décevant
    0
  • Seuls les élèves ayant pris un cours sur LiveMentor sont autorisés à laisser un avis.



    Les élèves peuvent évaluer leurs mentors sur 3 critères :




    - Expertise
- Disponibilité
- Pédagogie

    Avis laissé par En Nature

    Le 17 octobre à 12h36

    Extraordinaire

    Un prof compétent, tous les cours sont clairs et bien préparés. On finit presque par aimer la matière ! Merci Clément !

    Avis laissé par Yasmina

    Le 12 février à 11h24

    Extraordinaire

    Clément m'a expliqué d'un manière concrète avec des exemples de la vie courante et des mots compréhensibles pour moi , je suis ravie de ce cours, à recommander ++++++++ n'hésitez pas à faire appel à lui !

    Avis laissé par Labeaume

    Le 09 janvier à 19h54

    Extraordinaire

    Clément est particulièrement investi dans sa relation mentor/élève, il est passionné et du coup passionnant et a su avec pédagogie remotiver en quelques cours notre fils qui en avait bien besoin... Merci Clément d'avoir si vite redonné confiance à Elaïjah ! ( cours de physique niveau 1ère S)

    Avis laissé par Ines

    Le 29 juillet à 18h38

    Extraordinaire

    Clément est très compétent ! Il est disponible et soucieux de son étudiant.
    Voir plus d'avis

    Questions et Réponses

    Que sont les noms collectifs ?

    Anglais niveau Collège / Les noms et les noms composés

    Les noms collectifs servent à parler d'un groupe d'individus, ou d'un groupe d'objets. Ça sera par exemple "a crowd" pour "une foule". La question, c'est de savoir si on met le verbe suivant un nom collectif au singulier ou au pluriel. Cela dépend de si l'on veut mettre l'accent sur le coté individuel de chaque objet qui est dans le nom, ou sur le coté individuel du nom qui regroupe tous les objets. Exemple : "The crowd is really loud tonight" => La foule est vraiment bruyante ce soir. On parle ici de la foule en entier qui est bruyante, pas vraiment chaque personne qui la compose : Le verbe être ("is") est alors au singulier.

    Comment sont appelés les échanges fait entre le sang et l'organe ?

    Physique-Chimie niveau Collège / L'énergie consommée par les organes

    Il y a deux types d'échanges entre le sang et les organes : les échanges gazeux, et les échanges moléculaires. Les échanges gazeux concernent principalement le dioxygène qui provient de nos poumons pour alimenter les cellules, et le dioxyde de carbone (le fameux "CO2") qui quitte les cellules pour être expulsé au niveau des poumons. C'est pour que ces échanges continuent de la bonne manière que l'on respire constamment. Les échanges moléculaires concernent des molécules ou des protéines qui se trouvent dans le sang. Selon où l'on se trouve dans le corps, ces échanges sont très différents ! Mais pour citer un exemple, on peut penser au glucose, qui est une molécule chargée d'énergie que les cellules utilisent beaucoup pour fonctionner. Cette molécule est formée entre autres grâce à ce que nous mangeons; Elle est transférée du système digestif par le sang jusqu'aux cellules qui vont la consommer, ou jusqu'aux cellules qui vont la stocker si nous en avons trop.

    Comment peut-on contrôler le métabolisme cellulaire ?

    SVT niveau Lycée / Les molécules, les cellules et le métabolisme intracellulaire

    Le métabolisme cellulaire peut être contrôlé par de nombreuses manières, et par de nombreux acteurs. La cellule peut contrôler son propre métabolisme en réagissant à la présence de certains "déchets" ou "matières premières" de celui-ci (ou à leur absence) en augmentant l'expression de certains gènes dans le but de créer des enzymes ou des protéines de signalisation. Les enzymes pourront permettre à la cellule d'utiliser d'autres voies métaboliques (exemple : respiration anaérobie), et les protéines ou molécules de signalisation pourront aller demander au reste du corps d'envoyer plus de ressources à celle-ci. Bien entendu, d'autres cellules peuvent aussi influer sur le métabolisme de celle-ci, grâce à différentes voies de signalisation. Mais il est aussi possible d'affecter le métabolisme des cellules par l’extérieur du corps, grâce à des médicaments...ou bien des poisons. Certains peuvent empêcher certaines voies métaboliques de la cellule (c'est le cas du cyanure), d'autres peuvent augmenter ou réduire le métabolisme de la cellule en agissant sur l'expression de certains de ces gènes, selon sa position dans le corps, grâce aux récepteurs qui se trouvent à la surface de celle-ci.

    Comment est effectué un IVG ?

    SVT niveau Lycée / La sexualité et la procréation

    "IVG" signifie "Interruption Volontaire de Grossesse". Le but de cette procédure est de permettre l'avortement d'une grossesse chez une femme, afin que celle-ci ne se poursuive pas. Elle peut être faite de deux manières : - De manière médicamenteuse. Aujourd'hui, cela se fait grâce à un médicament qui va indiquer au corps de stopper la grossesse d'un point de vue hormonal (inhibition de l'effet de la progestérone), et un autre qui va provoquer des contractions utérines pour expulser l’œuf ou l'embryon. Les méthodes actuelles ont de très grandes chances de fonctionner, permettant d'avorter sans passer par l’hôpital. - De manière chirurgicale. Avec une anesthésie locale (on coupe la douleur au niveau de l'utérus), on peut utiliser une canule (un petit tube qui permet le passage de l'air ou des liquides) pour aspirer l’œuf ou l'embryon, ou bien utiliser une curette (un petit instrument fait pour gratter) afin de "cureter" celui-ci. Au-delà d'un certain temps de grossesse, une IVG peut se révéler dangereuse, et demande un passage à l’hôpital, avec, très généralement, l'utilisation d'une méthode chirurgicale.

    Comment le cycle de l'eau est-il généré ?

    SVT niveau Lycée / L'utilisation des combustibles fossiles et de l'énergie solaire

    Ce que l'on appelle "le cycle de l'eau" commence quand celle ci va absorber de l'énergie apportée par le soleil pour passer à l'état de vapeur, par le processus de l'évaporation. Cette vapeur d'eau va monter avec l'air chaud, et va ensuite être condensée par la baisse de pression en altitude. Ceci va entrainer une condensation de la vapeur en très petites gouttelettes d'eaux, devenant ainsi ainsi un nuage visible à nos yeux. Ainsi, c'est grâce à l'apport de l'énergie solaire et à la mécanique des fluides que l'eau va pouvoir vaincre la gravité, s'élever dans le ciel, et retomber sur des terres émergées (en dehors de l'eau : continents, iles). L'eau va ensuite rejoindre la mer par le biais de différents mécanismes, en perdant petit à petit l’énergie apportée par le soleil pour redescendre jusqu'au niveau de la mer, ou plus bas encore dans une nappe phréatique.

    Pourquoi associe-t-on souvent le prétérit simple et le prétérit progressif dans une même structure ?

    Anglais niveau Collège / Le prétérit simple et le prétérit progressif

    Le prétérit simple (qui revient souvent à ajouter "-ed" à la fin d'un verbe) est utilisé lorsqu'on veut décrire une action qui est arrivée à un moment précis dans le passé. Exemple : "At this moment, I saw a bird passing by." => A ce moment, j'ai vu un oiseau passer. On parler bien d'un moment précis. Le verbe voir "see" est conjugué au prétérit simple : "saw". Le prétérit progressif (qui revient à utiliser le verbe "être" "be" conjugué au passé avec un verbe en "-ing" qui indique quelque chose en cour) permet de donner un contexte, c'est à dire parler de quelque chose qui était en cour dans le passé au moment dont on parle : C'est un peu "l'arrière plan" de l'histoire qu'on raconte. Exemple : "I was walking in the street." => "J'étais en train de marcher dans la rue". On a bien le être "be" conjugué au passé ("I was"), et un verbe en -ing (ici, "walking"). On parle bien de quelque chose qui était en cour dans le passé. Si j'avais dit "I walked in the street" => "J'ai marché dans la rue", j'aurais réduit cette action a un point dans le passé, au lieu de parler d'une période. Ce n'est plus l'arrière plan de notre histoire, c'est un événement. Et alors, pourquoi est-ce qu'on combine les deux souvent, en anglais ? Et bien, c'est parce que cela permet de raconter une vraie histoire : On met en place l'arrière plan, puis on parle de quelque chose qui arrive soudainement pendant que quelque chose d'autre se passait. Exemple : "I was walking in the street, when I saw a bird passing by." => "J'étais en train de marcher dans la rue, quand j'ai vu un oiseau passer". La première partie de la phrase est notre prétérit progressif, qui met bien l'arrière plan (I was walking...=> J'étais en train de marcher...). Puis, un événement ponctuel survient : c'est le prétérit simple qui permet de l'exprimer (when I saw...=> quand j'ai vu...).

    Matières enseignées et méthodologie

    Anglais niveau Collège

    Nous parlerons autant que possible en anglais, en dépassant petit à petit la peur de mal prononcer ou d'être ridicule. Nous nous concentrerons sur quelques points de grammaire et d'orthographe (principaux temps, utilisation des terminaisons ing-ed, verbes irréguliers) si besoin est, mais l'effort sera surtout porté sur la détection des mauvaises habitudes prises, et par l'inclusion de l'anglais dans la vie quotidienne (vidéos youtube à visualiser, textes à lire et à comprendre) pour accumuler beaucoup de vocabulaire et des "reflex" vis à vis de l'utilisation des temps et de la structuration des phrases.

    Mathématiques niveau Collège

    Nous reverrons ensemble les points incompris du programme, et nous feront des petits exercices aussi pédagogiques que possibles qui appellent aux différents chapitres du programme de l'année afin d'être au point pour les contrôles. On tentera aussi, si besoin est, de mettre l'élève en confiance vis à vis de ses capacités et de sa peur de mathématiques, tout en lui donnant l'envie d'apprendre en parlant un peu des applications concrètes des mathématiques dans des matières aussi diverses que l'architecture (nombre d'or), la biologie et l'écologie (suite de fibonaci, loi normale), ou bien l'ingénérie.

    Physique-Chimie niveau Collège

    Nous reverrons ensemble les points incompris dans le programme, pour ensuite nous habituer à l'utilisation des petits outils mathématiques et de nomenclature (écriture des molécules, etc.) qui sont très utilisés en physique-chimie. Autant que possible, nous tenterons de parler des applications à la vie réelle et aux implications des choses apprises, afin de donner le gout à la compréhension rigoureuse des connaissances demandées dans la matière. Nous reverrons aussi les bases de la méthode scientifique, qui est un peu la trame de fond du programme français (hypothèse ou remise en question d'un fait => expérience => conclusion et autres hypothèses).Si des cours d'anglais sont pris, ou si c'est demandé, nous utiliserons un peu d'anglais scientifique, et je donnerais quelques vidéos à voir/séquences à écouter à propos de la physique ou de l'astrophysique.

    SVT niveau Collège

    Nous reverrons les points incompris du programme, pour ensuite relier les différentes choses apprises en cour au sein d'une vision cohérente de la vie dans l'univers.Nous nous attaquerons à la définition même de la vie (Quelque chose qui grandit ? Qui se reproduit ? Qui meurt ?) pour comprendre les limites d'une telle définition, et les questions qu'elle ouvre.En plus de cela, nous introduiront bien évidemment les concepts d'écologie de plus en plus étudiés avec le temps, à savoir le concept d'écosystème, de transfert de l'énergie et de la matière au sein de celui-ci (le recyclage, d'une certaine manière), et de la grande diversité de la vie.Nous nous pencherons aussi, bien entendu, sur des notions de géologie, en l'étendant, si l'élève est curieux, à la planétologie (à quoi ressemblent d'autres planètes ? D'autres lunes ? Qu'est-ce qui fait de la nôtre une planète différente de celles qui nous entourent ?).

    Anglais niveau Lycée

    Nous parlerons autant que possible en anglais, en dépassant petit à petit la peur de mal prononcer ou d'être ridicule. Nous nous concentrerons sur quelques points de grammaire et d'orthographe (principaux temps, utilisation des terminaisons ing-ed, verbes irréguliers) si besoin est, mais l'effort sera surtout porté sur la détection des mauvaises habitudes prises, et par l'inclusion de l'anglais dans la vie quotidienne (vidéos youtube à visualiser, textes à lire et à comprendre) pour accumuler beaucoup de vocabulaire et des "reflex" vis à vis de l'utilisation des temps et de la structuration des phrases.

    Physique-Chimie niveau Lycée

    Nous reverrons ensemble les points incompris dans le programme, pour ensuite nous habituer à l'utilisation des petits outils mathématiques et de nomenclature (écriture des molécules, etc.) qui sont très utilisés en physique-chimie. Autant que possible, nous tenterons de parler des applications à la vie réelle et aux implications des choses apprises, afin de donner le gout à la compréhension rigoureuse des connaissances demandées dans la matière. Nous reverrons aussi les bases de la méthode scientifique, qui est un peu la trame de fond du programme français (hypothèse ou remise en question d'un fait => expérience => conclusion et autres hypothèses).Si des cours d'anglais sont pris, ou si c'est demandé, nous utiliserons un peu d'anglais scientifique, et je donnerais quelques vidéos à voir/séquences à écouter à propos de la physique ou de l'astrophysique.

    SVT niveau Lycée

    Nous reverrons les points incompris du programme, pour ensuite relier les différentes choses apprises en cour au sein d'une vision cohérente de la vie selon différentes échelles (cellulaire, physiologique et morphologique, populations et espèces).

    Nous nous pencherons sur des notions parfois compliquées de biologie cellulaire, à savoir le fonctionnement de l'ADN, ses différences avec l'ARN, l'organisation de la cellule animale avec les ribosomes, noyau, nucléole et autre appareils de Golgi.

    En plus de cela, nous introduiront bien évidemment les concepts d'écologie de plus en plus étudiés avec le temps, à savoir le concept d'écosystème, de transfert de l'énergie et de la matière au sein de celui-ci (le recyclage, d'une certaine manière), et de la grande diversité de la vie.Nous nous pencherons aussi, bien entendu, sur des notions de géologie, en l'étendant, si l'élève est curieux, à la planétologie (à quoi ressemblent d'autres planètes ? D'autres lunes ? Qu'est-ce qui fait de la nôtre une planète différente de celles qui nous entourent ?), mais aussi sur la manière dont est étudié l'histoire géologique de notre planète (carottage, GSSPs).

    Biologie niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    Nous reverrons les points incompris du programme, pour ensuite relier les différentes choses apprises en cour au sein d'une vision cohérente de la vie selon différentes échelles (cellulaire, physiologique et morphologique, populations et espèces) et sur plusieurs taxons (plantes, animaux, bactéries, virus, champignons, etc.).

    Nous nous pencherons sur des notions pointues de biologie cellulaire (membrane plasmique, canaux ioniques, mitochondrie, vie d'une protéine par ADN => ARN => Ribosome => Réticulum endoplasmique => Golgi => etc..., cytosquelette, etc.), de biologie moléculaire (réplication, détection des erreurs par les polymérases), de biologie du développement (morphogènes, gènes du développement) et surtout de les relier pour que l'élève possède, autant que possible, une vision unifiée du fonctionnement de la cellule. Si besoin est, nous aborderons aussi des aspects de physiologie (fonctionnement des reins, du foie, des poumons, pression artérielle/vénale/capillaire, principales hormones sexuelles, fonctionnement des ovaires/testicules). Si besoin est, nous pourrons aborder des points de neurologie, d'immunologie ou de biologie végétale sans que cela ne pose de soucis.

    Si besoin est, ou si l'élève en as l'envie, nous introduirons certains concepts d'écologie théorique (dynamique des populations, fonctionnement des écosystèmes, évolution des espèces, génétique des populations, modélisation) ou de statistiques (tests statistiques les plus répandus, à savoir les paramétriques, mais aussi les non-paramétrique, le modèle linéaire et ses dérivées : ANOVA, ANCOVA...) importants en biologie.

    SVT niveau BCPST

    Nous reverrons les points incompris du programme, pour ensuite relier les différentes choses apprises en cour au sein d'une vision cohérente de la vie selon différentes échelles (cellulaire, physiologique et morphologique, populations et espèces).

    Nous nous pencherons sur des notions pointues de biologie cellulaire (membrane plasmique, canaux ioniques, mitochondrie, vie d'une protéine par ADN => ARN => Ribosome => Réticulum endoplasmique => Golgi => etc..., cytosquelette, etc.), de biologie moléculaire (réplication, détection des erreurs par les polymérases), de biologie du développement (morphogènes, gènes du développement) et surtout de les relier pour que l'élève possède, autant que possible, une vision unifiée du fonctionnement de la cellule. Si besoin est, nous aborderons aussi des aspects de physiologie (fonctionnement des reins, du foie, des poumons, pression artérielle/vénale/capillaire, principales hormones sexuelles, fonctionnement des ovaires/testicules), ou même d'anatomie.

    Si besoin est, ou si l'élève en as l'envie, nous introduirons certains concepts d'écologie théorique (dynamique des populations, fonctionnement des écosystèmes, évolution des espèces, génétique des populations, modélisation) ou de statistiques (tests statistiques les plus répandus, à savoir les paramétriques, mais aussi les non-paramétrique, le modèle linéaire et ses dérivées : ANOVA, ANCOVA...) importants en biologie.

    Nous nous pencherons aussi, bien entendu, sur des notions de géologie, en l'étendant, si l'élève est curieux, à la planétologie (à quoi ressemblent d'autres planètes ? D'autres lunes ? Qu'est-ce qui fait de la nôtre une planète différente de celles qui nous entourent ?), mais aussi sur la manière dont est étudié l'histoire géologique de notre planète (carottage, GSSPs).

    Collège

    Lycée

    Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    BCPST



    Vous avez une question ? Contactez sans hésiter, 7j/7 un membre de l'équipe LiveMentor par mail à l'adresse contact@livementor.com.