Guillaume D.

Guillaume D.

Pas Encore D'avis

Présentation

Etudiant-ingénieur à Supélec donne cours de Maths-Physique

Après 3 années de classe prépa maths Sup/Spé, j'ai intégré Supélec sur concours hautement sélectif. Mes trois années en classe prépa m'ont permis d'acquérir les compétences et surtout la rigueur nécessaire à l'enseignement.  Je suis actuellement en première année à Supélec en double diplôme avec la faculté de physique Fondamentale de l'université Paris-Sud à Orsay.

Je donne des cours particuliers depuis ma terminale, à tous niveaux du collège au lycée. J'ai donc suffisamment d'expérience, pour m'adapter à tous types d'élèves, que ce soit pour du perfectionnement ou du renforcement.

Cursus académique

  • étudie à Supélec
  • étudie à Université Paris Sud (Paris XI)
  • Bac S mention Bien

Questions et Réponses

Que faut-il savoir sur la projection dans un espace affine ?

Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Espaces affines

La définition suffit : soit V est un espace affine de direction v et c appartient à V. soit w le supplémentaire de v La projection affine sur V parallèlement à w est l'application affine qui fixe c et dont l'application linéaire associée est le projection sur v parallèlement à w. Le mieux pour s'en souvenir / se le représenter est de faire un dessin, dans le plan.

Si X suit la loi de Bernoulli de paramètre n et p, à quoi est égal V(X) ?

Mathématiques niveau Lycée / Les probabilité discrètes

Au niveau lycée le calcul est d'un niveau trop élevé, alors il faut se souvenir que V(X)=n*p*(1-p) En prépa, il suffit de se rappeler que la Bernoulli(n,p) peut être définie comme la somme de n variables (Xi) de loi de Bernoulli(1,p) et indépendantes. Il vient alors que pour des variables indépendantes Var(somme) = somme(Var) Soit que Var(X)=somme de 1 à n des Var(Xi) On sait très bien calculer la variance d'une loi de Bernoulli (1,p) : Var(Xi)=p*(1-p) Et on a le résultat.

Qu'est ce que le timbre du son ?

Physique-Chimie niveau Lycée / Les ondes mécaniques progressives périodiques

On peut définir un son par deux caractéristiques : sa hauteur et son timbre. Pour se souvenir de ce qui est quoi, on peut penser, à la musique. En musique la hauteur d'un son est la note. C'est la fréquence de vibration qui définira l'information principale du son, ce que l'on appelle son fondamental. Et en effet, si tous les instruments peuvent produire par exemple le "la" de la clé de sol, le son produit par le piano et le violon n'est pas le même. C'est parce qu'ils ont la même hauteur, le même fondamental. Par contre, ils n'ont pas du tout le même timbre et c'est ce qui fait que l'ont n'entend pas la même chose. En fait, à la vibration fondamentale, vont se rajouter pleins de petites vibrations, qui vont complexifier le son et c'est celles ci qui feront que, si on peut reconnaître le "la" chez deux instruments, on peut aussi distinguer le son de chacun de ces instruments. C'est ce qui constitue le timbre.

Que faut-il savoir sur la circulation d'un champ de vecteurs ?

Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Intégrales curvilignes et formes différentielles

La circulation d'un champ de vecteur sur un contour est l'intégrale curviligne sur le contour de ce champ de vecteurs.

Qu'est ce qu'une suite dominée par une autre ? Quel exemple peut-on citer ?

Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Suites réelles

La définition : un=O(vn) si : il existe M >0 et N entier naturel positif tel que pour tout n > N: |un| <= M*|vn| Qu 'est que cela veut dire ? pour le comprendre, le plus simple est de prendre une suite vn qui ne s'annule pas au moins à partir d'un certain rang. Alors un=O(vn) signifie que le rapport un/vn est borné.

Matières enseignées et méthodologie

Collège

Lycée

Prépa HEC

Prépas Scientifiques

Prépas Littéraires B/L

BCPST

Cours universitaires généraux et Grandes Écoles




Logo emblem Connexion

Logo emblem Inscription (1er cours gratuit !)