Comment mettre en place une stratégie de contenu pour un site E-commerce ?

Photo de Alan Peron

Alan Peron

Illustration de Comment mettre en place une stratégie de contenu pour un site E-commerce ?

Créer une stratégie de contenu pour son site e-commerce peut sembler très chronophage au départ.

Car lorsqu’on crée son site e-commerce, on veut peaufiner sa landing page, les fiches produit et décider quelle couleur est la plus adaptée pour plaire à l’œil des futurs acheteurs.

Mais la première erreur serait de ne pas commencer par réfléchir à votre stratégie d’Inbound Marketing.

En vous lançant tête baissée, vous vous exposez à davantage d’erreurs qui prendront du temps à être corrigées.

Même si cette phase ne semble pas excitante pour un entrepreneur, une bonne stratégie de contenu est avant tout là pour vous aider. 

Elle permet de définir vos objectifs, vos audiences et vos canaux. 

D’où la nécessité de lire ce guide qui partage 5 conseils essentiels pour créer LA stratégie de contenu … tout en explosant les ventes de votre site e-commerce.

Pourquoi créer une stratégie de contenu pour son site e-commerce ?

Le contenu joue un rôle primordial dans votre stratégie d’Inbound Marketing

Au-delà de maximiser votre présence sur internet, il permet de fournir un contenu pertinent qui résout les problèmes de votre niche.

Tout en établissant une relation de confiance et de proximité.

point conseiller livementor

Pour qu’on remarque votre e-commerce

Pour exister aux yeux de Google, il faut publier constamment du contenu sur votre blog. 

Attention, il ne s’agit pas de publier du contenu de basse qualité pour simplement être reconnu.

Mais de répondre aux recherches de vos utilisateurs.

Thomas a écrit un article complet pour optimiser le positionnement de votre site e-commerce dans les moteurs de recherche.

En publiant régulièrement des articles de blog optimisés pour les moteurs de recherche, il sera plus facile pour votre e-commerce de se classer naturellement sur les mots-clés que vous visez.

On en parle plus longuement juste ici.

Offrir de la valeur aux clients (et c’est gratuit)

– “Quoi ? Je dois donner gratuitement de la valeur à mes clients ? Mais j’ai un business à faire tourner moi !!”

Donner de la valeur à vos clients semble contre productif lorsqu’on doit diriger un site e-commerce.

Pour LiveMentor, le contenu est un excellent moyen d’offrir de la valeur, totalement gratuite. 

À travers cet article de blog que vous lisez, nos vidéos Youtube ou même avec ce cours gratuit pour les entrepreneurs e-commerce.

Cependant, nous comprenons que donner de la valeur gratuitement est une stratégie à long terme (et parfois coûteuse) qui porte ses fruits après plusieurs mois.

Mais êtes-vous là pour créer une relation à long terme avec vos clients ou simplement générer de l’argent facilement ?

La deuxième option ne fait pas partie de la philosophie LiveMentor.

Même si on avoue qu’il est possible d’obtenir des retours très rapidement avec Tik Tok.

Établir la confiance avec les clients

Vous achèteriez un produit sur un site e-commerce qui vous bombarde de promotions, de pop-ups bref, qui vous spamme pour vous inscrire à une newsletter ?

Le marketing est avant tout une relation humaine… Même derrière un écran. 

Si l’acheteur flaire que vous n’en avez qu’après son argent, il va vite faire demi-tour pour visiter le site concurrent. 

Prenons un exemple.

Vous vendez des t-shirts de créateurs français. Un t-shirt n’ayant pas la même taille que l’autre, comment répondre à une des questions les plus communes qu’un acheteur se pose en e-commerce. 

– “Les t-shirts taillent-ils petit ou grand ? ».

Bam.

Offrir du contenu gratuit dans stratégie de contenu e-commerce.

C’est là que vous glissez une pièce de contenu qui détaille la taille à commander en fonction des morphologies.

Ainsi, vous créez une confiance avec le visiteur qui est plus susceptible de passer de prospect à un client engagé.

Conseil 1 : Comprendre l’audience qui visite votre site e-commerce

Avant de développer cet aspect, je voulais clarifier un point.

Pour les recherches de cet article, j’ai lu une quantité d’articles mais peu d’entre eux parlent de cette distinction.

Une audience est différente du buyer persona.

Concrètement, l’audience est généralement celles et ceux qui cherchent à consommer du contenu pour se divertir. Ces personnes ne cherchent pas forcément à acheter votre produit.

Par exemple, si vous créez du contenu sur certaines plateformes (Youtube ou TikTok)

Quant au buyer persona, il peut également consommer du contenu, mais surtout effectuer une transaction qui répond à ses besoins.

Une audience peut se transformer en acheteur, mais via le tunnel de conversion.

Pour cet article, concentrons-nous sur les acheteurs.

Maintenant que vous connaissez vos buyer personas, il faut créer du contenu axé sur leurs objectifs, leurs désirs et leurs problèmes. 

1. Désirs : se réfèrent généralement à la pyramide de Maslow. 

2. Attentes : déterminez si les produits et le contenu répondent aux attentes du public. On parle ici de product market fit.

3. Objectifs : un événement spécifique ou un résultat axé sur un objectif que vos clients souhaitent. Par exemple : “Je veux perdre 10 kg avant l’été”

4. Points douloureux : les problèmes et les frustrations qui créent de la douleur, des problèmes ou une perte.

5. Peurs : les détails cachés qui empêchent votre client de dormir la nuit.

C’est un travail conséquent qui doit être réalisé en amont de la création de contenu pour votre site e-commerce.

Mais qui permet de créer du contenu pour la bonne cible. 

Pour cartographier ces 5 points, il faut sonder vos clients, réaliser des entretiens, créer un groupe de discussion ou simplement intervenir auprès de la communauté que vous créez.

Conseil 2 : Analyser la stratégie de contenu de la concurrence ?

La crise sanitaire a bouleversé les méthodes de consommation.

Alors qu’en 2019, le e-commerce représentait 9,8% du commerce de détail, il s’agit dorénavant de 13,4% selon la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance).

Pourquoi nous partageons ces chiffres ?

Dans une concurrence de plus en plus présente, il faut comprendre ce qu’il se passe en dehors de votre site e-commerce.

Je vous arrête tout de suite.

Vous n’allez pas réinventer la roue en termes de stratégie de contenu mais il est important de comprendre ce qu’ils font pour créer des axes de différenciation.

Étonnamment, vous allez découvrir que certains de vos concurrents ne sont pas forcément vos concurrents.

Ce n’est pas parce qu’ils sont sur le même marché qu’ils essaient d’attirer les mêmes clients.

La stratégie de contenu de vos concurrents 

La diversité du contenu de vos concurrents peut également varier. 

Certains peuvent se concentrer uniquement sur le contenu de leur blog, tandis que d’autres ont des chaînes YouTube, des podcasts ou des webinaires.

Il n’y a pas de règle universelle.

Cependant, il y a des opportunités en établissant une présence sur des canaux que vos concurrents jugent inintéressants.

Par exemple, TikTok est loin de n’être qu’une plateforme bondée d’adolescents dansant sur Wedjene. 

Si vos concurrents ne sont pas sur TikTok, allez-y. 

S’ils ne publient rien sur LinkedIn alors que leur cible est du B2B, commencez à y mettre du contenu

Cela ne signifie pas qu’il faut ignorer votre blog mais de profiter des effets de levier qui s’offrent à vous pour maximiser votre stratégie de contenu e-commerce.

La stratégie SEO de vos concurrents

Quels sont les mots-clés ciblés par vos concurrents. Pourquoi sont-ils classés en première page Google sur le mot “bougie parfumé” mais pas sur “bougie citronnée” ?

On arrive à l’étape où vous devez créer un audit SEO de vos concurrents pour positionner votre contenu blog.

Le but n’est pas de déloger la concurrence mais d’être présent là où ils ne sont pas (si c’est pertinent bien-sûr).

Nous avons publié un article complet pour créer une architecture SEO pour votre stratégie de contenu e-commerce.

Maintenant que vous avez une idée claire du public ciblé par vos concurrents, du contenu qu’ils créent et des mots-clés sur lesquels ils se positionnent, identifions les points forts sur lesquels vous pouvez faire levier.

Conseil 3 : Adapter les canaux de communication

Plus les années passent, plus les canaux de communication se multiplient. 

D’ailleurs, on n’est pas à l’abri qu’un nouveau réseau social pointe le bout de son nez.

Avoir un site web qui incorpore un blog est un bon moyen pour communiquer mais l’ère du numérique est bien trop évoluée pour se contenter uniquement de lui.

Concrètement, il n’est plus suffisant pour gagner en visibilité sur internet. 

Créer du contenu spécifique 

Pour commencer, il est interdit de créer une pièce de contenu sur internet et de ne pas le promouvoir. 

En rendant votre contenu discret, vous vous privez de son impact. 

Alors, il ne s’agit pas d’étouffer vos clients, prospects, famille et ami(e)s sur Facebook mais de partager votre contenu sur les plateformes de médias sociaux de l’entreprise.

Votre page d’entreprise ou même votre profil personnel sur Linkedin sont un excellent point de départ. 

Sans oublier d’encourager votre équipe à partager des liens vers vos pièces de contenu.

Mais le mieux reste de créer du contenu spécifique pour chaque plateforme (Instagram, Youtube, TikTok) tout en respectant la cartographie dont nous parlions précédemment.

Pour la peine, on vous regroupe nos meilleurs articles pour performer sur Youtube, Instagram et Tik Tok.

Conseil 4 : Créer du contenu aux différentes étapes du parcours client

Chaque personne qui tombe sur votre e-commerce grâce à votre stratégie de contenu n’est pas à la même étape d’achat que son voisin.

Nous en parlions plus haut, il peut s’agir d’une personne qui consomme du contenu et qui visite par curiosité votre site ou une personne qui est déjà dans un processus final d’achat. 

Ainsi, il est important de faire faire correspondre le parcours de l’acheteur avec votre entonnoir de marketing de contenu.

Merci la méthode TOFU-MOFU-BOFU

Le Top Of FUnnel (TOFU)

En haut de l’entonnoir, vous trouverez du contenu centré sur la sensibilisation. 

Cette étape est une excellente occasion de commencer à attirer une grande variété de téléspectateurs et de visiteurs avec votre contenu.

Ici, il faut axer votre stratégie de contenu e-commerce sur le renforcement de la notoriété de la marque.

Le contenu doit être éducatif et permet de créer un point de contact pour les clients potentiels.

Le Middle Of FUnnel (MOFU)

Au milieu de l’entonnoir, un visiteur ou un client commence à considérer votre marque et vos produits comme une solution aux défis auxquels ils sont confrontés.

On dit merci à la cartographie.

Cette étape est l’endroit pour présenter du contenu qui les aidera à mieux comprendre vos produits et ce que vous avez à offrir.

Ici, il faut créer des ressources pour enseigner et informer les clients sur les capacités de vos produits.

Le Bottom Of FUnnel (BOFU)

Nous arrivons à la fin du tunnel de vente. 

Ici il faut créer du contenu centré sur la conversion pour aider les visiteurs à sortir la carte bancaire. 

Mais surtout, votre stratégie de contenu e-commerce a filtré tous les autres visiteurs qui ne sont pas prêts à franchir le pas. 

Finalement, votre objectif avec le bas de l’entonnoir est d’obtenir une transaction en transformant le prospect en client.

Conseil 5 : Mesurez l’impact de la stratégie

Impossible de créer du contenu sans comprendre son impact. 

D’autant plus, qu’il est facile de se renfermer dans du contenu qui ne fonctionne pas et perdre des milliers d’euros de chiffre d’affaires.

Pour mesurer l’impact de votre stratégie de contenu e-commerce, il faut regarder les KPIs (Key Performance Indicators).

Un jargon marketing qu’on peut comparer à une boussole qui nous aide à prendre les bonnes décisions avec les données récoltées.

Les KPIs vont être utiles pour votre blog, votre page Instagram ou même pour comprendre les analytics de Youtube.

Au fur et à mesure, vous allez peaufiner votre stratégie de contenu e-commerce pour répondre aux vrais besoins de vos potentiels clients.

Quelques mots stratégiques de fin !

Je n’ai pas envie de vous mentir.

Créer une stratégie de contenu pour votre site e-commerce demande un investissement en temps et en argent. 

Aussi vous risquez de commettre des erreurs… Surtout en partant de ZÉRO.

C’est normal, elles font partie du processus d’apprentissage lorsqu’on entreprend en e-commerce.

Heureusement, l’équipe a concocté une formation pour accompagner sereinement vos prochaines semaines.

Et avec la Méthode LiveMentor, vous êtes à l’abri de commettre des erreurs qui vont ralentir la croissance de votre site e-commerce.

On se retrouve là-bas ?

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Alan Peron

Alan Peron

Rédacteur @LiveMentor