Blog LiveMentor
véronique

Véronique Gonzalez : Créatrice de vêtements

Aujourd’hui on vous présente Véronique Gonzalez. Après un cancer du sein, elle décide de bricoler ses propres vêtements pour s’y sentir plus à l’aise. De fil en aiguille, elle crée Les Minettes en Goguette, une marque de vêtements pensés pour les femmes après un cancer du sein. Découvrez son histoire

Tu nous dis quelques mots à propos de toi et de ton parcours ?

Créative, j’ai travaillé en agences de communication, à la Fnac ou encore chez IKEA, toujours du côté des créas. Cela a été des expériences très riches, qui me permettent aujourd’hui de passer le cap de l’entrepreneuriat. 

Je suis passionnée de design, d’architecture, de musique. La culture me nourrit. Même pendant la crise sanitaire que nous traversons ! Je trouve génial, la façon de repenser la rencontre avec les musées, la musique, les films. Même si c’est difficile, il y a plein de gens qui se réinventent et qui testent de nouvelles approches, justement pour ne pas perdre la relation. Je trouve ça très très inspirant !

  • Quelques mots sur ton projet ?

Je suis en train de créer une marque de vêtements post cancer du sein : lingerie, balnéaire, robes, tops. Une marque éco-responsable, esthétique et sur un mode de création participatif. 

L’objectif est d’aider les femmes touchées par la maladie à retrouver leur estime et leur confiance en elles et en leur corps. 

Mes vêtements ont une brassière intégrée, qui permet de libérer les mouvements et l’esprit de la femme qui les porte. Le but est de garder le vêtement plaqué au corps pour éviter de dévoiler une poitrine qui n’est plus là, une cicatrice ou un cathéter.

Le côté esthétique est primordial, parce qu’il faut se sentir bien et belle dans ses vêtements pour reprendre confiance en soi.

Le côté participatif me tient vraiment à coeur. En effet, pour ma part, j’ai eu certains effets secondaires qui m’ont imposée de ne plus mettre aucun vêtement qui s’enfile par la tête. Pendant 18 mois, il m’était impossible de lever le bras. Je sais qu’il existe bien d’autres effets conséquence de la maladie et des traitements. C’est pour cela que j’ai besoin du partage d’expériences d’autres femmes, mon idée est de leur rendre la vie plus facile et surtout plus jolie.

Le côté éco-responsable est clé. Je me suis beaucoup renseignée sur les produits toxiques dans la mode. Quand on pense que ces produits sont au contact de notre peau toute la journée, créer des vêtements les plus sains possibles me semble indispensable. D’autant plus que la peau peut devenir plus sensible après certains traitements

  • Tu nous racontes les débuts de ton projet ?

Suite à mon cancer, j’ai commencé à bricoler mes propres vêtements puis j’en ai parlé avec d’autres patientes à Curie, ainsi qu’à mon médecin. Ils m’ont tous encouragée. 

Dans ma boite, il y avait un plan social. J’en ai profité pour me lancer !

Aujourd’hui, j’en suis à la conception du prototypes d’un premier ensemble brassière & culotte, de deux 2 blouses et deux 2 maillots de bain. Après cette étape, je lancerai une campagne de crowdfunding pour proposer aux femmes de participer à l’évolution des produits.

Je découvre un monde encore nouveau pour moi, celui du textile. Avec toutes les spécificités que je souhaite ajouter à mes produits. 

Et grâce à LiveMentor, je démarre aussi dans le monde du marketing digital !

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ? 

Cela a été très riche ! Que ce soit les cours en vidéo ou les outils mis à disposition. Les exemples réels et concrets, pour moi qui apprend en faisant c’est parfait ! L’accompagnement du mentor est super aussi. Je me sens un peu seule dans mon projet, ce n’est pas facile de résister à la procrastination, de ne plus travailler en équipe, j’adore l’émulsion que ça crée. Mon mentor, c’est une vraie source de partage et de soutien !

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Je dois avancer sur les réseaux pour créer une vraie communauté autour de mes vêtements. J’ai créé un blog sur mon futur site e-commerce, je rédige des articles sur le chemin qui m’a menée à ce projet.

Je n’ai pas encore de produits à vendre mais il faut que je sois prête pour la phase de fabrication et le lancement de la campagne de crowdfunding, surtout que je souhaite fonctionner sur le modèle des précommandes.

Si tu devais recommencer à 0 demain, que changerais-tu ?

Je ne changerai rien. J’ai eu besoin de comprendre chaque étape pour avancer sereinement ce qui ne veut pas dire que j’ai besoin de tout border ! Pour une première  expérience dans l’entrepreneuriat, chaque étape a été nécessaire pour mûrir mon projet et avancer. Si je devais en lancer un second, j’irai probablement plus vite dans les étapes.

Un conseil pour les personnes qui veulent se lancer ?

N’attendez pas que tout soit parfait, ça n’arrivera pas. Logiquement, vous trouverez toujours un truc à améliorer ! Allez-y !  Vous avez pris la décision d’entreprendre, let’s go ! Vous trouverez les solutions, tout est dans le mindset !

Pour retrouver Véronique sur ses réseaux :

LinkedIn: linkedin.com/veroniquegonzalez/

Site Internet : lesminettesengoguette.com

Pour aller plus loin…

Vous avez aimé e portrait de Véronique Gonzalez ? Découvrez celui de Véronique Jacquart, de Pauline Seguin et d’Anne Alloin qui ont un parcours similaire

Pour retrouver l’ensemble de nos portraits d’entrepreneurs, c’est par ici.

Aurélie Surget

Aurélie Surget

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!