Blog LiveMentor
Jérémy Pollet

Jérémy Pollet : De chef de projet digital à consultant freelance en webmarketing

Aujourd’hui, c’est au tour de Jérémy Pollet d’être mis en lumière. Après une remise en question sur son parcours professionnel le voila sur le chemin de l’entrepreunariat. Désormais consultant freelance en webmarketing et copywritting, venez découvrir son histoire!

Je te laisse te présenter Jérémy :

Je m’appelle Jérémy Pollet, je suis consultant freelance en webmarketing et copywriting.

J’ai commencé ma carrière comme salarié, en tant que Chef de Projet Digital, mais j’ai vite compris que ce n’était pas pour moi. Après une démission, le hasard m’a fait rencontrer le dirigeant d’une ESN qui a la particularité de faire travailler quasiment tous ses employés à distance. Pendant 3 ans, j’ai donc bossé en « mode remote » pour cette entreprise, toujours en tant que Chef de Projet Digital.

J’ai pu goûter à la liberté de pouvoir organiser mon temps comme je le voulais ; mon employeur me faisait confiance tant que les résultats étaient là. Ça a été une vraie révélation, et ça m’a notamment permis de terminer un gros projet personnel : l’écriture d’un roman !

En début 2020, ma collaboration avec cette entreprise s’est arrêtée, et l’idée de revenir au salariat « classique » ne m’enchantait guère… j’ai donc décidé de me lancer à mon compte à 100%.

 

Quel objectif cherchais-tu à atteindre avec LiveMentor ?

J’ai suivi la formation Freelance et Copywriting avec LiveMentor, l’objectif était à la fois de me former au copywriting et de pérenniser mon activité de freelance que je venais de lancer.

Je n’avais jamais prospecté, et ça m’inquiétait pas mal… d’autant plus que 2020 n’était probablement pas la meilleure année pour se lancer à son compte ! En plein confinement, alors que les entreprises se recentraient sur leur cœur de métier, l’idée de me faire accompagner a très vite germée en moi.

J’ai eu la chance de tomber sur LiveMentor lors d’une simple recherche sur internet.

 

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

Lors de ma première tentative de voler de mes propres ailes, j’ai fait l’erreur classique du jeune freelance : j’ai voulu m’adresser à tout le monde sur tous les sujets possibles. Avec mon expérience de Chef de Projet Digital, j’ai en effet un profil généraliste, j’ai touché un peu à tout : gestion de projet, études de marché, développement web, webanalytics, SEO…

J’ai créé un premier site qui donnait le sentiment que je faisais tout et rien, je me rendais bien compte que quelque chose clochait, mais j’avais extrêmement peur de me fermer des portes.

LiveMentor m’a permis de me spécialiser, et surtout d’assumer ma spécialité.

 

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ? Qu’est-ce qui t’a le plus plu ?

J’ai adoré mon expérience chez LiveMentor ! Ce qui m’a le plus plu c’est l’accompagnement de ma coach : Camille. Elle a su me secouer quand il le fallait, mais aussi me rassurer parfois. Avoir un suivi individualisé aussi pertinent est vraiment la force de LiveMentor selon moi.

Pas à pas, Camille a su me guider et me permettre de comprendre mes cibles, comment les adresser, comment les convertir… Quand je prospectais avant LiveMentor, je n’avais pas confiance dans ce que je vendais. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

 

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Malgré la situation économique compliquée (à l’heure où j’écris ces lignes), j’arrive à trouver des clients. Mon objectif est de stabiliser ma situation, en me permettant de me projeter à plus de 6 mois.

J’ai aussi un projet avec un ami freelance. On combine nos forces et nos compétences pour monter une agence qui aiderait les entreprises à impact positif à se développer sur le plan commercial et digital. Je réutilise beaucoup l’expérience et les outils LiveMentor pour ce projet.

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans l’aventure entrepreneuriale ?

Pour quelqu’un qui se lancerait en tant que freelance, je lui conseillerais de partir de ce qu’il/elle souhaite gagner par mois. Ça peut sembler vénal, mais en fait ça permet de se projeter.

Si mon objectif est de faire 2500 € de CA par mois, alors je sais que je dois vendre tant de prestations à tel prix. Quand on raisonne comme ça, on se rend compte généralement que la montagne à gravir n’est pas si élevée. C’est rassurant.

Autre conseil : s’entourer d’autres entrepreneurs. Me concernant, je travaille dans un espace de coworking. J’y ai fait de super rencontres et ça m’a permis de travailler sur plein de projets via d’autres indépendants.

Rejoindre Jérémy en ligne :

https://jeremypollet.com

Pour aller plus loin…

Vous avez aimer le portrait de Jérémy ? Je vous laisse découvrir celui de Cyrielle Milani, Aurore Springinsfeld et Sabine Vuillermoz.

Retrouver tous les portraits d’entrepreneurs ici.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Jeremy Pollet

Jeremy Pollet

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :