Blog LiveMentor
Virginie

Virginie Scaillet : Le Feng Shui pour aider à gérer les aléas du business

Aujourd’hui je vous présente Virginie Scaillet. Elle a décidé de se lancer dans l’entrepreunariat afin d’aider les femmes à travers le Feng Shui. Venez découvrir son histoire. 

Je te laisse te présenter Virginie :

Je m’appelle Virginie, et j’ai fondé l’entreprise Zéfirs en 2017. Mon objectif est d’aider les femmes entrepreneures (qu’elles soient débutantes ou sensibles aux approches alternatives) à résoudre les problèmes qu’elles rencontrent dans leur business grâce aux outils du Feng Shui.

 

 

Quel objectif cherchais-tu à atteindre avec LiveMentor ?

Quand je me suis lancée, je n’avais aucune idée de ce que l’entrepreunariat était. Et je n’avais aucun exemple d’entrepreneurs dans mon entourage, donc ni inspiration, ni mentor pour me guider. C’est le rôle qu’a joué LiveMentor pour moi : me guider et démystifier le monde de l’entrepreneuriat.

 

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ? Qu’est-ce qui t’a le plus plu ?

J’ai débuté l’aventure LiveMentor en décembre 2017, je fais donc partie des « anciens ». Ce qui m’a séduite d’emblée, c’est la bienveillance et la générosité des mentors, mais aussi de la communauté (on était une petite centaine à l’époque). De véritables liens d’amitié et d’entraide se sont formés, et aujourd’hui encore, je compte parmi mes amies des élèves de LiveMentor. Je me sens « à la maison » quand je rencontre des élèves LiveMentor, ou quand je participe aux événements IRL !

 

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Mon projet a pas mal évolué depuis mes débuts, et la crise du COVID a accéléré la transformation de mon business. J’envisage maintenant de créer une MasterClasse pour aider mes clientes à gagner en autonomie. J’envisage également de créer des rencontres mensuelles pour les aider à organiser leurs activités en fonctions des énergies qui les soutiennent le mieux.

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans l’aventure entrepreneuriale ?

Mon premier conseil est de bien se connaître soi-même. Avoir une vision claire et objective de ses forces et de ses faiblesses, pour savoir sur quel aspect capitaliser et quel aspect déléguer (car il y a toujours quelqu’un qui sait faire ce que vous ne savez pas faire). Il ne faut pas hésiter à appeler à l’aide, à rejoindre des groupes d’entrepreneurs ou des écoles, comme LiveMentor, pour se faire accompagner.

 

Ensuite, il faut garder en tête qu’un entrepreneur est là pour aider et servir ses clients. Il propose une solution unique à leurs problèmes (sinon, pourquoi les clients feraient-ils appel à lui en particulier ?) et doit les accompagner jusqu’à ce qu’ils aient la solution qu’ils sont venus chercher. L’after care est primordial dans la relation avec ses clients. Transformez-les en fans ! Un client « satisfait » va très facilement voir ailleurs … un fan vous suivra au bout du monde !

Pour retrouver Virginie sur ses réseaux :

Pour aller plus loin…

Vous avez aimé le portrait de Virginie ? Venez découvrir le portrait de Raphaëlle Martin, de Fanny Laplace et Christine Deledda qui ont un parcours similaire à celui de notre entrepreneuse.

Pour retrouver tous nos portraits d’entrepreneurs, c’est par ici.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Virginie Scaillet

Virginie Scaillet

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :