Blog LiveMentor
podcast helene de vestele adopter le changement

Hélène De Vestele : incarner soi-même le changement

L’épisode du Café LiveMentor de cette semaine est doublement particulier :

  • Je suis accompagné d’Alexandre, Directeur de l’école LiveMentor
  • Notre invitée, Hélène de Vestele, est la première élève LiveMentor à passer dans le podcast

 

L’épisode est tellement riche et inspirant que j’ai du mal à ressortir un élément, plus qu’un autre.

Hélène est la fondatrice d’Edeni, un social club zerowaste de l’économie social et solidaire, qui aide les gens à se prendre en main et à vivre de manière plus responsable. Son action se concentre autour d’un triptyque :

  • Écologie
  • Santé
  • Éthique

 

Concrètement, Hélène anime des bootcamps de 6 semaines, pensés pour aider les participants à changer de vie et à avoir un impact positif sur eux-mêmes et les autres. Le bootcamp se décompose en 6 grands thèmes :

  • L’ikigai : savoir pourquoi on est là et ce que l’on a envie de changer
  • La santé et le minimalisme, avec des recettes et des astuces concrètes pour créer ses propres produits
  • L’organisation, la spiritualité et les rituels matinaux
  • La nutrition, pour se sentir mieux dans son corps
  • L’énergie, les éco-gestes et les low-techs : comment mieux consommer, tout en  économisant de l’argent ?
  • La revendication, car « avoir des convictions sans les revendiquer, c’est comme ne pas en avoir »

 

Interview Hélène De Vestele

Hélène a la conviction chevillée au corps. Pour elle, on a tous les moyens d’agir, à n’importe quel moment. Et le meilleur moyen d’impulser le changement que l’on souhaite voir dans le monde est, d’abord, de l’incarner soi-même et d’en être un exemple.

“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” – Albert Einstein

Et que dire du parcours d’Hélène ?

S’il y a bien une chose qui caractérise Hélène, c’est son énorme curiosité. Depuis son plus jeune âge, elle dévore d’innombrables livres. On le ressent dans la richesse de son projet. Les thèmes dont parle Hélène sont extrêmement variés : elle y mélange développement personnel, routines, neuroscience, philosophie et actions concrètes. 

À l’âge de 10 ans, Hélène part vivre chez un membre de sa famille, en Argentine. Elle n’y restera que 6 mois, mais cette expérience la marquera.

Quelques années plus tard, elle y retournera. Cette fois, pour travailler sur des projets de modernisation de la vie urbaine, pour le gouvernement argentin. Rien que ça !

C’est en participant au G7 de Tokyo qu’elle a un déclic : « tous ces gens parlent d’environnement et font des plans quinquennaux avec des millions d’euros en jeu, mais ont encore des bouteilles en plastique avec eux. Il n’y a aucun effort sur les petits gestes du quotidien. L’enjeu écologique n’est pas vraiment pris au sérieux, il n’y aucune cohérence. »

Le fil conducteur d’Hélène réside dans la volonté d’agir au niveau local, individuel, pour provoquer un changement global.


Je n’en dis pas plus, l’épisode est assez dingue et mérite d’être écouté entièrement !

 

Comme d’habitude, n’hésitez-pas à nous laisser une review sur la plateforme de  podcast de votre choix ! ?

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Valentin Decker

  • Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
    shares

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :