Blog LiveMentor
Sélim Niederhoffer, le copywriting à la portée de tous

Portrait de Sélim Niederhoffer – le Copywriting à la portée de tous !

Pour la nouvelle version de notre formation Copywriting, Sélim Niederhoffer prend le rôle d’intervenant principal.

Je vous parle de nouvelle version, parce que nos cours sont mis à jour régulièrement. Justine Abécassis et son équipe s’assurent que nos contenus restent d’actualité, en les améliorant en continu.

Pour cette mise en beauté de la formation Copywriting, toute l’équipe est terriblement fière de ce qui a été fait. Avec 3 intervenants et 79 vidéos de cours, le programme est un vrai 360° du Copywriting pour vendre !

Sélim Niederhoffer portrait

Sélim Niederhoffer est lui-même copywriter, il couvre 6 des 10 modules de la formation et ses vidéos sont des puits de connaissances et de méthodes, tout en pédagogie.

Pas étonnant, vu la passion qui l’anime pour l’écriture.

Pour vous donner une petite idée :

Sélim a mis en ligne un nombre incroyable d’articles, plus de 1000 pour le site Art de séduire, sans compter ceux pour Forbes, pour son propre blog de lifestyle, pour glassdoor.fr, et j’en passe. 

Il a écrit pour plusieurs magazines papier tels que Playboy France et Technikart

Il a déjà publié 3 livres. Barbe #Monsieur et Leçons de séduction sortis en 2017. La Méthode Rendez-Vous, en 2019 et le prochain, sur le copywriting, arrive dans quelques semaines.

Bref. Ne cherchez pas, l’écriture, quelle qu’en soit la forme, il connaît.

Mais ce n’est pas tout. Sélim aide les petites et moyennes entreprises à se servir de l’écriture pour vendre et pour grandir. 

Pour ses clients, il rédige des e-books, des pages de ventes, des newsletters… Il les accompagne dans la construction d’une stratégie de contenu efficace qui engage les communautés et pousse les clients à l’action.

Sélim Niederhoffer et le Copywriting, la rencontre

Malgré son amour pour l’écriture, Sélim Niederhoffer n’imaginait pas en faire un métier.

Revenons quelques années en arrière pour découvrir les moments déterminants qui l’ont mené vers l’univers passionnant du copywriting.

Sélim avait suivi un cursus qui le menait à une carrière d’acheteur, d’expert en négociation. Et c’est par cela qu’il commence. En 2006, il est en poste chez General Electric puis Jaguar Land Rover. Disons que la situation aurait pu être pire…

Mais Sélim ne se sent pas épanoui. 

Il lui manque l’alignement avec sa personnalité et ses valeurs et cela le gêne de plus en plus. C’est d’ailleurs pour s’échapper un peu qu’il commence, à cette époque, à écrire pour www.ra7or.com, un magazine lifestyle masculin tenu par des amis. 

L’événement qui lance l’aventure

Le statu quo ne dure pas longtemps. Moins de 3 ans plus tard, conséquence de la crise des subprimes, Sélim est poussé vers la sortie mais avec une belle enveloppe. 

Là, il se demande enfin ce qu’il a réellement envie de faire et décide de prendre un tournant audacieux. Il se lance comme coach en séduction.

Ils ne sont pas nombreux sur le marché et très vite, il est sollicité à la radio et même à la télévision. Il a un site internet, il publie des articles régulièrement. Mais au bout d’un an, les résultats ne sont pas au rendez-vous. L’argent ne rentre pas, les clients sont trop rares, on ne le trouve pas facilement en ligne…

Sélim sait que sa stratégie n’est pas la bonne.

Il ne s’était pas posé en amont les questions indispensables : 

“ Comment trouver des clients de manière récurrente ? Qui est mon persona ? Comment le toucher ? De quoi a-t-il besoin ? Quel est le bon prix ? ”

Sélim change alors de tactique. Pour gagner en visibilité dans le milieu de la séduction, il choisit de rejoindre le site internet artdeseduire.com C’est là que tout va vraiment décoller.

Sélim Niederhoffer, le copywriter aka Otis, le scribe

Quand je lui ai demandé de me raconter son parcours, Sélim m’a répondu que pour lui, la vie, c’est d’abord des rencontres. 

“ Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne…” Euh, non, pardon, ça, ce n’est pas de lui.

Otis, le scribe de Mission Cléopatre

Mais plus sérieusement, le véritable point commun entre Sélim et notre scribe bien aimé, c’est leur conviction que “les rencontres forgent une destinée”. A croire que l’écriture y soit vraiment pour quelque chose. 

Comme lorsqu’il sort du lycée par exemple.  Si Sélim voulait faire une fac de droit, c’était pour y retrouver sa copine. Finalement, c’est une autre personne, un ami dont il est admiratif, qui le convainc de le suivre en prépa.

Sélim en est persuadé, ce sont les personnes que l’on trouve sur sa route qui font ce que l’on est et nous portent vers les prochaines aventures. 

Et bien, sa rencontre avec le fondateur du site Art de séduire fait partie des moments décisifs de sa vie et va influencer toute sa carrière.

C’est le fondateur du site qui lui met entre les mains le livre de Bob Serling, Power Copywriting for the Internet, ( le Copywriting puissant pour internet ).

C’est un choc. Sélim plonge dans l’univers du copywriting sérieux et réalise le potentiel infini de l’écriture !

Il découvre comment écrire pour vendre, les spécificités de la vente par email, les structures de rédaction qui ont fait leurs preuves, les secrets du SEO…

Le créateur d’Art de séduire l’encourage aussi à surveiller tout ce qui se fait dans le monde du copywriting, de s’en inspirer, de s’en servir pour évoluer.

Sélim met tout cela en pratique et ça paie ! Pendant 10 années pour Art de séduire, l’audience du site atteint des sommets fous. Jusqu’à 1,2 million de lecteurs chaque mois !

1,2 million de lecteurs et autres succès

1,2 million de lecteurs mensuels, c’est un sacré chiffre, mais ce n’est pas tout ! J’ai demandé à Sélim le top 3 des accomplissements dont il est fier.

Bien sûr, il y a son prochain livre Le Guide du Copywriting qui sort en mars chez Eyrolles. Mais je n’en dis pas plus pour le moment, vous devrez attendre le lancement officiel.

Ce qui nous mène à une anecdote bluffante, celle de l’origine de son premier livre.

Sur son blog lifestyle, Sélim publie en 2015 un article sur les barbiers parisiens qui a un énorme succès SEO. 

En effet, pour la recherche “ barbier Paris”, il arrive résultat numéro 1 sur Google pendant près de 3 ans ! Devant d’autres magazines et sites masculins ! 

Si bien, qu’un an plus tard une maison d’édition le contacte pour lui proposer d’écrire un livre sur le sujet. Barbe #Monsieur sort en mai 2017 chez Solar.

Mais la première vente de ma formation de copywriting, ça, c’était une satisfaction incroyable. Se dire qu’un client nous fait confiance, nous choisit, qu’il est prêt à payer 1200 € pour 1 journée de formation, c’est un sentiment d’accomplissement très fort.

Et j’ai même obtenu un petit bonus inattendu qu’il me raconte en riant. 

Ce n’est pas directement du copywriting, mais remporter Questions pour un Champion en 2018 ça me rend plutôt fier. Savoir des trucs inutiles, j’aime bien. 😉

Je me suis rendu compte, surtout par mon métier, que beaucoup de gens sont très “mono-activité”. Il y a les fans de sport, les geeks, les fans de cinéma… 

La culture générale, comprendre les gens, pouvoir discuter de tout, c’est vraiment important pour être un bon copywriter.

La passion des mots

Sélim est avant tout un passionné de lecture, c’est sûrement grâce à cela qu’il s’est mis à écrire. C’est en lisant des auteurs qu’il admire qu’il a eu envie de faire comme eux.

Lorsque j’étais enfant, je me réfugiais beaucoup dans la lecture. 

Mon papa est gendarme, c’est un perfectionniste, il aime que les choses soient carrées. Moi je suis à l’opposé, je suis bordélique, je gère 12 projets à la fois… 

Par exemple, j’ai commencé 1000 fois à écrire un show de stand up, puis je me calme. Mais je les garde tout de même dans un tiroir.

J’ai appris à fonctionner comme mon père, mais j’avais besoin d’un monde à moi pour échapper à cette ambiance qui ne me correspondait pas. La lecture a joué ce rôle-là.

assis sur une pile de livresÀ 14 ans, il joue les Cyrano et rédige les SMS de ses amis pour séduire les filles.

Plus tard, il rejoint le journal du Lycée. Il découvre le plaisir de raconter des histoires, de faire rire les gens, d’émouvoir… 

Alors, en école de commerce aussi, il écrit pour le journal, puis crée un premier blog en amateur avec les copains.

En 2009, Sélim participe à une opération qui rassemble tous les blogueurs de la place de Paris. Il est subjugué de voir ces gens faire ce qu’il aime le plus pour gagner leurs vies et il rêve de vivre la même chose.

Pour Sélim, écrire c’est créer du lien, connecter, partager. 

Quel que soit le sujet, c’est aider les gens à aller mieux, à apprendre quelque chose de nouveau, à comprendre un sujet complexe…

Ce qu’il faut garder en tête pour commencer le Copywriting

Sans vous dévoiler toute la formation, Sélim a quelques conseils à donner à ceux qui se servent du Copywriting pour vendre :

  • Ne pas sous-estimer la phase de préparation. Définir avant tout, ses objectifs et son persona. Qu’est-ce qu’il veut ? Qu’est-ce qui lui manque aujourd’hui ? Qu’est-ce que je peux lui offrir ?  Déterminer, les points forts de ce qu’on lui “vend” et pourquoi il l’achèterait chez nous.
  • Être discipliné. Préparer systématiquement un plan avant de commencer à rédiger. Ce qui nous mène au point suivant…
  • Miser sur la structure. Accepter qu’on ne réinvente pas la roue. Que cela soit pour une page de vente, un mail… Choisir une structure qui a déjà fait ses preuves.  Au-delà du bon storytelling, c’est la bonne structure qui est indispensable.
  • Ne jamais cesser de se former, de se mettre à jour sur tout ce qui se passe en ligne. Surveiller ses concurrents, ce qui se fait dans d’autres pays, d’autres langues…

Et comme toujours, c’est l’expérience qui permet de progresser.

Sélim a l’écriture dans le sang, c’est sa nature. Mais l’avantage du copywriting c’est qu’il n’est pas réservé aux chanceux qui ont ce don. C’est possible d’apprendre le copywriting peu importe son âge ou les notes qu’on avait en français au lycée. Il est accessible à tous. Dans cet article, c’est vraiment cela que j’ai voulu mettre en avant.

Ça demande du sérieux et un peu de temps, mais il existe des formations, des techniques claires. Il suffit de les reproduire, de se baser sur les modèles qui marchent.

Commencez par vous lancer, écrire encore et encore, faire vos gammes. Je vous le garantis, la technique deviendra naturelle.

se former au copywriting avec LiveMentor

Avatar

Hannah Cassar

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!